L’invitée du mois de décembre

Je suis de retour avec la dernière invitée de l’année 2015 (déjà!)

Je vous présente la pétillante Camille : étudiante en dernière année de droit international des affaires (tiens une camarade!)

La jolie blonde a toujours le mot pour rire et possède une répartie de folie! En plus de ça, c’est une geekette qui adore les jeux vidéos et la nouvelle technologie…

IMG_20151227_211000

 

Je vous laisse découvrir un peu plus de son univers grâce à son livre préféré.

Avant de savoir quel est ton titre fétiche, apprenons brièvement à te connaître : 

Dans quel pays aimerais-tu voyager ?

J’aimerais aller à peu près partout au cours de ma vie mais un de mes projets à long terme vise l’Asie du Sud-Est pour un bon gros tour dans le coin (et plus particulièrement le Cambodge)
Ta journée idéale ?

Hmm j’ai pas vraiment de vision d’une seule journée idéale (un voyage, un film génial, un gâteau au chocolat bien fat, revoir des potes… les possibilités sont nombreuses). On va dire que si j’ai un bon ratio entre les trucs cools et les trucs moins cools (marcher dans le caca qui t’attendait sagement sur un trottoir, qu’on insulte ton œuvre préférée, te faire déboîter l’épaule par un passant…) c’est une bonne journée !

Ton film culte ?

THE question hardcore. Il y en a plein très connus qui me viennent immédiatement à l’esprit (2001, no country for old men, old boy, les 3 quarts de la filmographie de Miyazaki…) Ils sont trop nombreux. Je vais plutôt en prendre un « récent » pour lequel j’ai eu un énorme coup de cœur et qui a été beaucoup critiqué (pas forcément pour de bonnes raisons) : Cloud Atlas. Des réalisateurs de talent, de très bons acteurs, différents genres de films, beaucoup d’émotions pour le spectateur, un montage intelligent, une musique géniale…bref il a des défauts mais je le trouve culte.

Ton dernier coup de cœur ? 

Très récemment j’en ai eu deux : la série Sense 8 (des Wachowski). Je la trouve véritablement parfaite (histoire, personnages, musique, acteurs, réa…) j’attends impatiemment la 2ème saison; et le dernier Star Wars (oui il a des défauts, mais je me suis quand même éclaté devant).

Je vous glisse le trailer de Sense 8 : 

Ainsi que celui de SW 2 (au cas où vous auriez dernièrement séjourné dans un igloo) : 

Quel est ton livre préféré?

517GX93S94L._SL460_
Encore une fois, j’en adore mille milliards mais le choix reste facile à mes yeux: il s’agit de « Sunk » de David Calvo et Fabrice Colin avec les illustrations d’Arnaud Cremet (oui oui, il y a des dessins, elle est pas belle la vie ?!)

15cb06846839c48accd3a218d8e37ea4

5490e6b81955f88121d4ca0bc16bc076
Comment l’as tu découvert ?

Je ne sais plus quel âge j’avais mais j’étais enfant et une amie de ma belle-mère de l’époque (dont j’ai totalement oublié le nom : de l’amie, pas de la belle-mère hein…) me l’avait offert pour Noël. D’ailleurs, elle pensait que c’était un petit livre pour les jeunes (N’offrez pas ça à un gosse)!

e2998467344144f813f288f04d012539

 

Un petit résumé du livre?

Avant de faire mon propre pitch, je tiens à mettre le résumé de la 4ème de couverture car c’est le meilleur que j’ai vu de ma vie. C’est long mais ça vaut le coup, ça capture totalement l’esprit du livre !
Le pitch du livre : « Sunk est un monde qui coule. On ne sait pas très bien si c’est l’eau qui monte ou si c’est l’île qui descend, mais soyons honnête, ça ne change pas grand-chose au problème : les habitants paniqués grimpent vers des hauteurs toujours plus étroites et mal fréquentées, et le processus de destruction suit inexorablement son cours. Sous l’œil attentif du mystérieux Sémaphore, Arnaud et son frère Sébastien (mythomane imaginatif et magicien complexé) font comme tout le monde : ils sauvent leur peau. Dans un univers d’Orques épaulards, de bateaux en pierre, de canards et de bicyclettes rouillées, ils rivalisent d’inventivité pour retarder l’inéluctable — en inventant des religions, par exemple. Ou en se mouchant. Mais face à la mer hérissée de dents pointues, face à la Roue De la Fortune Tueuse, face surtout à l’ineptie congénitale de leurs compatriotes, nos amis ont-ils la moindre chance ? Inutile d’envoyer des SMS, c’est pas vous qui décidez. Inspirée par des écrivains français oubliés depuis longtemps, parfaitement documentée, hantée par les fantômes de Jacques Tati, Marcel Pagnol et Robert E. Howard, cette parabole initiatique, contenant de vraies recettes de pizza inédites, trimbalera le lecteur téméraire de villes boueuses en révélations fracassantes, avec en son cœur une seule devise : si le naufrage est inévitable, détends-toi, ami, et reprends donc un Picon bière. »
Mon pitch : Pour faire simple, il s’agit de deux frères (aux personnalités radicalement différentes) qui ont une vie franchement pas terrible dans un village paumé sur une île. Le village va bientôt être inondé (car l’eau monte ou l’île coule et il y a des requins pas très sympas dans la mer) donc ils se barrent avec une équipe composée d’idiots afin de survivre.

dfb86903af1d87426d38fd5a81ce9c9b

d901d2629e02f9e94a2f9d09f195237c

Pourquoi l’as tu particulièrement aimé?

Là aussi c’est simple : ce livre a tout. Déjà plusieurs genres se mélangent. On a de la tragédie, de la comédie, de l’aventure, un poil de fantasy (d’ailleurs, l’équipe du début me fait penser à une sorte de Communauté de l’anneau mais version bras cassés). L’humour et les situations sont totalement absurdes et pourtant les évènements qui se déroulent dans ce monde sont d’une gravité terrible. Les personnages principaux sont complètement paumés et imparfaits sous tous les angles mais attachants. C’est une œuvre qui fait ressentir énormément d’émotions. Je précise aussi qu’il y a de la violence et du sexe (c’est pas « Game Of Thrones », mais pas non plus « Mon Petit Poney« ). Le style d’écriture est très moderne et original. Il y a également le 3ème personnage principal qui est le mystérieux sémaphore; et il y a vraiment une recette de pizza dedans !
Bref, c’est un livre qui est centré sur des trucs universels (Est-ce que la vie a un sens? Comment survivre? Protéger quelqu’un qu’on aime? ). Plus que tout, ce livre ne se prend pas au sérieux et ça fait du bien.

936b504d7a01e6a1503e33408c7fe625
Est-ce que ça a changé quelque chose pour toi ? 
Ma première lecture date d’il y a un bail, je sais juste qu’il m’a profondément marqué, que ce soit les personnages ou le monde très étrange dans lequel l’histoire se passe. Je n’ai pas pris une décision vitale après l’avoir fini, mais ça a sans aucun doute influencé mes goûts ultérieurs !

9ade8e6132645da1b23b7eb16738f370

Merci Camille, personnellement ça m’a donné très envie de découvrir ce livre! Et vous? 

Pour le commander c’est ici!

Illustration mystère # Concours

Bonjour mes petits bonhommes en pain d’épices!

J’espère que vous allez bien et que vous passez de bonnes fêtes!

Parce que c’est Noël, j’ai bien envie de jouer au père-noël pour l’un ou l’une d’entre vous, aussi je vous propose une petite devinette.

Le but : découvrir le titre du livre qui se cache derrière cette illustration!

Illustration mystère1

illustration : Christine Couturier

A la clé : le dessin original mais aussi plein de petites surprises (un marque-page, de la papeterie, une jolie sucette en chocolat et autres mignoneries!)

IMG_20151126_131138

Quelques indices : 

  • C’est un célèbre livre de littérature jeunesse
  • l’auteur était un explorateur / aviateur
  • le livre a connu une adaptation au cinéma assez récemment

 

Vous avez une idée? Laissez moi un commentaire avec votre réponse et le(la) gagnant(e) sera tiré(e) au sort parmi les bonnes réponses! A vos claviers, vous avez jusqu’au 29 décembre inclus pour tentez votre chance! 

Des bisous sucrés et joyeux noël!!!! 

35633781aa4fd82378b8f0242d2b9921

 

RESULTAT DU CONCOURS : 

Vous avez quasiment toutes (tous) trouvé la bonne réponse qui était, en effet, « le petit prince de Saint Exupéry »! Facile, la prochaine fois, je corserai un peu l’épreuve 😉 

La gagnante du concours est : Taralliezaletti!! Félicitations et merci à tous les participants!!!! 🙂

Alice in wonderland

Hello, hello

En cette année des 150 ans d’Alice au pays des merveilles, je me suis dit qu’un petit article sur la tendance Wonderland serait le bienvenu.

 

12308838_999043533501296_3719666350888121274_n

12308329_999043480167968_3162271279174192917_n

Le fameux livre de Lewis Caroll a beau dater de 1865, il fait toujours autant parler de lui. On ne compte plus les adaptations cinématographiques et les produits dérivés inspirés de l’univers fantasmagorique de la jolie blondinette en robe bleue.
Le saviez-vous ?

  • Alice est inspirée d’une vraie petite fille que L. Caroll connaissait bien
  • Les aventures d’Alice au pays des merveilles se composent de deux tomes qui sont la plupart du temps mélangés dans les adaptations comme celle du dessin animé de Disney : « Alice au pays des merveilles » et « De l’autre côté du miroir ».
  • Le premier titre était « Les aventures d’Alice sous la terre »
  • L’œuvre de Caroll est une critique de la société victorienne de l’époque qui contient de nombreuses allusions à des personnes ayant réellement existé.
  • Lewis Caroll est le nom de plume de Charles Lutwidge Dodgson, un éminent universitaire. Il ne souhaitait pas utiliser son vrai nom pour ne pas perdre en crédibilité dans sa profession.
  • Alice s’éloigne des standards traditionnels de l’héroïne de conte : elle peut être assez égoïste et un peu ingrate.
  • L’œuvre se concentre beaucoup sur la folie des personnages, car Caroll était très intéressé par les préoccupations naturalistes et la psychologie qui venait d’être reconnue comme une science en Angleterre.
  • Beaucoup interprètent l’histoire d’Alice comme une métaphore de la puberté et du passage vers l’âge adulte.

 

55e2fa9f3d2d51eb8e8aa10a5985304f

Les magnifiques illustrations de Benjamin Lacombe

 

Pourquoi un tel succès ?

Parce que ce livre est une parfaite représentation de l’imaginaire débordant de son auteur. Les situations bigarrées et ambiguës laissent place à la créativité et à l’interprétation du lecteur : à lui de choisir si l’univers d’Alice est une jolie rêverie ou un horrible cauchemar.

Le pays imaginaire n’est situé ni dans le temps, ni dans l’espace. De plus, les problématiques abordées : les craintes, la quête de liberté, la recherche de l’identité, mais aussi la confrontation aux craintes et à la cruauté de certains, créent un univers intemporel dans lequel on peut continuer de se plonger plus de cent ans plus tard.

Alice au pays des merveilles convient aussi bien aux enfants qu’aux adultes. D’ailleurs, à la base le livre de Caroll était une satire destinée à un public mature. Ce n’est que par la suite qu’il a décidé de la transformer pour l’adapter aux enfants.

En bref, une œuvre poétique et surréaliste qui continue d’inspirer les artistes de part le monde.

Les superbes photos de l’artiste Vladimir Caeijo Teleprev

 

Pour lire cette fameuse histoire version ebook gratuit.

 

***

Because it’s the 15Oth birthday of « Alice in Wonderland », it was time for me to make an article about this worldwide famous book and the trend it has provoked.

Even though it is dated from 1865 it is still very trendy nowadays. There were so many cinematographic adaptations and products directly inspired by Alice’s phantasmagorical universe.

Did you know?

  • Alice’s character is inspired from a real little girl well known by Caroll
  • Alice’s adventures are composed by 2 different books: « Alice’s adventures in Wonderland » and « through the looking glass ».
  • First it was supposed to be entitled « Alice under the earth ».
  • Caroll wanted through his books make a critic of the Victorian society and there are many allusions to real persons
  • Lewis Caroll is a pseudo for Charles Lutwidge Dodgson who was a mathematician and an eminent teacher at the Oxford University. He did not want to use his real name in order not to lose his credibility
  • Alice is quite far away from the usual fairy tales characters: she can be selfish and thankless
  • The book is focused on the characters’ madness since Caroll was very interested in psychology which had just been recognized as a science in the UK
  • For many, it is a metaphorical story about puberty

Why does it work so well?

Because it is an illustration of Caroll’s overflowing imagination. Ambiguity let place for the lectors’ own creativity and interpretation: dream or nightmare?

Wonderland is not located in space or time. In addition the themes evoked are: the fears and doubts, the freedom quest, the identity search, cruelty… As a consequence it is timeless and adapted both for children and adults. By the way, firstly, the book was supposed to be for adults, and then Caroll changed his mind and made a sort of fairy tale.

To sum up: a poetical and surrealistic literary classic, which is an inspiration source for artists all over the world.

***

Je vous propose mon petit tableau d’inspirations made in Wonderland country ! (A brief review of my favourite pieces of art)

 

Au cinéma / cinema

Bien entendu le dessin animé de Disney (en entier)

Le premier volet des aventures d’Alice par Tim Burton

Et le second volet prévu pour juin 2016

Dans la musique / music

« What you waiting for ? » Gwen Stephani

Dans la mode / fashion

Cette année le créateur Marc Jacobs lance la collection « Not like the other girls » sur le thème d’Alice : tissus floraux, yeux et nœuds sages à gogo. On retrouve d’ailleurs le thème dans les vitrines de noël de la marque.

This year, Marc Jacob realized a collection called « Not like the other girls » with flowers, bow and strange little eyes everywhere. We could find again the Wonderland ambiance in the Christmas windows of the Parisian department stores. 

 

 

La collection cosmétique Paul & Joe

PAUL AND JOE_COLLECTION ALICE AU PAYS DES MERVEILLES 2010

Le look Alice moderne de House of leaves
44c6bbfbc89cba244b3d7bd804960dc0

 

Les bagues lapinous d’Avril Gau

fe5fc1d669c8c5b4b6f603145945ab66

L’interprétation de la fameuse robe bleue par Stella Mcartney

0b52dc42f84dcf2a4f7d502ac516a7de

 

Dans la déco / home :

Le beau service de la marque anglaise Whittard Chelsea

 

Le service à thé de Jorine Oosterhoff

photo 2

Les meubles fous de la jeune designeuse Lila Jung 

 

photo 4

La théière lumineuse d’Anthropologie

62153917_p

Les restaurants :

La Terraza del Casino, situé au dernier étage du casino de Madrid

Le-restaurant-au-pays-des-merveilles-FrenchyFancy-6

 

Le concept japonais « Alice in Fantasy dining », au 5eme étage du Taiyo Building

photo 1

photo 3
Le génial afternoon tea londonien au Sanderson Hotel – Oxford Street (50 Berners Street London)

b85a5f22528b75f5b6348af6afb4ee89

main

teas

 

Mon adaptation : (crédit photos Samsha Tavernier / crédit illustrations : Christine Couturier)

Un petit teatime composé de sablé mi-choco en forme de sachets de thé et un smoothie pomme-kiwi !

IMG_1561

 

Et vous, vous êtes inspirés par la tendance Alice? 

London # Richmond

 

IMG_20151119_135821

illustration : Christine Couturier

 

Hello !
Il était temps que je vous parle un peu de ma deuxième passion : London !!
Je suis folle d’amouuuuur pour la so british capitale depuis que j’y ai passé ma troisième année de licence, il y a deux ans. Difficile d’expliquer mon coup de foudre pour cette ville, mais je vais essayer : chaque quartier correspond à une ambiance différente, des espaces verts absolument partout, de supers pubs et restaurants, l’architecture victorienne, le tea-time et surtout une grande tolérance de la part des londoniens (mixité sociale et excentricité au rendez-vous).
Bref, tous ces éléments m’ont immédiatement fait me sentir « at home ». Tout cela pour vous dire que vous n’avez pas fini d’entendre parler de Londres 😉

Je profite également de ce post pour lancer la version anglaise de certains articles du blog, comme il me l’a été demandé par certains.

Pour notre première escapade au pays-du-pudding-en-folie, je vous emmène un peu hors des sentiers battus en commençant par le « Grand Londres » et sa magnifique banlieue de Richmond.
Villégiature des stars (Mick Jagger ça n’est pas rien !), je vous conseille vivement de vous rendre là bas si vous faites du tourisme à Londres. A peine 30 minutes de métro pour se retrouver en pleine campagne anglaise et se promener dans une réserve naturelle avec des cerfs et de vrais Bambis !! ❤
Allez, je vous emmène en ballade.

***

Hello everyone !

I finally decided to talk about my second passion in life : London !!
I’m crazy about the « so British » capital since I studied there for my law degree (already two years ago). It’s pretty hard to explain why I fall in love at first sight, but I’ll try : each neighborhood corresponds to a different feeling, parks everywhere, great food and beers, Victorian architecture, tea-time and must of all the Londoners’ open mind.
I immediately felt like home when I was there. To sum up : i’m gonna talk about London again and again !

For our first walk together I bring you out of the center to discover the pretty Richmond, which has been elected by some celebrities like Mick Jagger.
I definitely advice you to stop there if you’re visiting London : only 30 min to countryside and you will be able to walk near deers and fawns !! ❤

Let’s go!

***

10941421_403396446505985_207421737271795886_n

20150115_123348

20150115_142205

20150115_113253

20150115_123338

20130209_173254

crédit photo : le placard d’Anais

20150115_131328

20150115_123508

20150115_124218

20150115_124342

20150115_112754

20150115_131325

20150115_113713

20150115_140609

img_1510_effected

crédit photo : Le placard d’Anais 

20150116_110640

img_1156_effected

crédit photo : le placard d’Anais 

img_1063_effected

img_1066_effected1

IMG_7672409703072

 

Mes bons plans :

Gourmet Burger Kitchen, 15-17 Hill Rise, Richmond Hill. Leur site.
Une chaîne de restau très bon rapport qualité/ prix avec de délicieux hamburgers (je conseille le végé !!) Ambiance cozy et terrasse avec une superbe vue sur la nature environnante.

A restaurant chain to eat great burgers (I advice the vegetarian one) in a relaxing ambience, and there is a terrace with a view on the nature !

20150115_143524

img_1181_effected

crédit photo : le placard d’Anais

The white swan, 26 Old Palace Lane 
Richmond 
Surrey. Leur site.
Un pub, restaurant chaleureux dans la plus pure tradition anglaise. Un cadre reposant tout près de la Tamise. Avec un beau soleil, c’est le paradis. On y mange très très bien également!

A warm and friendly pub and restaurant in the pure English tradition. A relaxing framework very near from the Thames. When it’s sunny, it’s paradise. Great food by the way !

the-white-swan00

b75b6643359cf6f77daa9c1b4b093d38

banque d’images

Jamie’s trattoria, 12-13 King Street, Richmond. Leur site.
Une des chaînes du célèbre chef Jamie Oliver version italienne. J’adore la déco un peu rustique et les plats ne gâchent rien. Mon conseil : le cheese-cake à la pomme-cannelle en dessert : une tuerie ! (J’en ai carrément oublié de le prendre en photo)
A restaurant chain from the world famous cooker Jamie Oliver to eat italian food for good prices. I love the rustic decoration. I definitely advice the apple and cinnamon cheesecake for the dessert ❤ (so good I did not even think to take a picture).

banque d’images 

Pertersham nurseries, Petersham Rd, Richmond, Surrey. Leur site.
Un café, tea house que je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de tester, mais on me l’a fortement recommandé, et à voir les photos pas difficile de comprendre pourquoi…

A teahouse, that unfortunately I could not go to. But I heard great things about this place and looking at the pictures, I understand why…

banque d’images

Côté shopping, mes petits chouchous sont :

« Joy »  pour les gadgets et robes vintages (for the cuties and vintage dresses).

« Anthropologie »pour son côté bohème chic ! (For the boho spirit !)

 

Crédit photos (hors légendes différentes) : Samsha Tavernier

***

Petit bonus pour la route 

IMG_20151128_120112

illustration : Christine Couturier

Book & Cook # Les contes des Frères Grimm

fd7a1b1739d44f66e3b59eb5776aba4f

Il était une fois … Les contes de notre enfance.
En cette période noël, quoi de mieux que de ressortir des bibliothèques nos exemplaires un peu poussiéreux des histoires qui nous ont fait rêver petits?!
J’ai toujours préféré les contes traditionnels aux adaptations en dessins-animés. D’ailleurs, je n’ai vu quasiment aucun Disney (au grand dam de ceux à qui j’ose l’avouer).
Encore maintenant, j’aime l’univers surrané dans lequel ces histoires nous plongent et la plume gothique des Frères Grimm m’intrigue beaucoup. Contrairement, à ce que beaucoup continuent de penser, les contes ne sont pas si enfantins et leur morale n’est souvent compréhensible que par les plus âgés.
Alors en cette période magique de fête, je vous propose mon adaptation gourmande (accompagnée de petites anecdotes) de trois cultissimes contes des Grimm : « Blanche-neige », « Hansel & Gretel » et « Le petit chaperon rouge »!
A vos fourneaux mes petits lutins …


 

a32c2262d6491e0cf547f20ed4f67d01

Roses aux pommes et lait de poule à la cannelle de Blanche-neige

IMG_1449
Pour lire le conte c’est par ici que ça se passe

Les roses aux pommes

IMG_1465
Il vous faut :

  • de la pâte brisée
  • des pommes
  • de la compote (de pomme ou autre selon vos goûts)
  • du citron vert
  • du sucre roux (c’est meilleur)
  • de la cannelle
  • du sucre glace
  • un moule à muffins

Tranchez les pommes en fines tranches.

Faîtes bouillir de l’eau (40cl environ) dans laquelle vous pouvez ajoutez du jus de citron vert et deux c.à.c de sucre et ajoutez les pommes (environ 2 minutes) pour les faire ramollir. Cette étape n’est pas incontournable, mais si vous voulez de belles roses (pas comme les miennes) c’est mieux!

Egouttez les pommes, réservez-les dans un bol et ajoutez de la cannelle pour donner du goût (mon dada du moment : rajouter une c.à.c de gelée d’aloès-vera c’est délicieux)

Avec votre pâte brisée coupez des lamelles assez larges (au moins 5 cm) et étalez un peu de compote dessus avant de dressez les tranches de pommes en les chevauchant un peu les unes sur les autres et en les faisant dépasser de moitié de la pâte.

Repliez le restant de la lamelle de pâte pour couvrir en partie les pommes, puis roulez votre bande de pâte avant de la glisser dans un moule à muffin.

Au four pendant une quinzaine de minutes au moins.

Enfin saupoudrez de sucre glace pour un joli rendu.

Le lait de poule à la cannelle 

IMG_1468

Il vous faut :

  • du lait
  • de la fleur d’oranger
  • un jaune d’oeuf
  • de la cannelle

Faîtes chauffer le lait avec la cannelle et la fleur d’oranger dans une casserole.

Dans un récipient à part, mélangez le jaune d’oeuf et le sucre, puis ajoutez-y la préparation au lait.

Mélangez jusqu’à ce que ce soit homogène.

Versez et dégustez!

IMG_1472

IMG_20150929_120151

Le saviez-vous ?

 

Dans la version des Grimm, ce n’est pas la vilaine marâtre qui veut la peau de la belle Blanche-neige mais sa mère naturelle.

Pas de baiser fleur bleue pour la sortir de son coma, mais un coup de pied dans le dos de son prince (pas si charmant).

Le château de la méchante reine serait le château de Stauffenburg en Allemagne.

btv1b10200677h

Le personnage de Blanche-neige serait inspiré de la vie d’une jeune fille de l’époque. Il existe une hésitation entre Margaretha Von Waldeck (d’une grande beauté et morte empoisonnée à l’âge de 21 ans) et Maria Sophia Margaretha Catharina d’Erthal (dont le père était diplomate et qui s’est remarié à une femme despotique qui avait en sa possession un gigantesque miroir comme dans le conte)

Le poison qui recouvre la pomme est du jus de belladone une plante qui peut provoquer des paralysies et une forme de rigidité cadavérique.

Pour finir, version Grimmesque oblique : à la fin du conte la méchante reine connaît une mort assez sordide : obligée de danser au mariage de Blanche-neige dans des souliers de fer chauffés à blanc jusqu’à ce que mort s’en suive.

 


e702d84d231f4e9917bfdebe0f12850d

 

Mini pains d’épices aux fruits confis et véritable chocolat chaud d’Hansel & Gretel

IMG_20151129_164509

Pour lire le conte c’est par ici que ça se passe

Les minis pains d’épices aux fruits confis:

IMG_20151129_164602

Il vous faut : 

  • du miel
  • du lait
  • du beurre
  • de la farine
  • de la levure
  • du sucre roux
  • un oeuf
  • de la cannelle, du gingembre, des clous de girofle (le mieux c’est la préparation d’épices spéciale pain d’épices!)
  • des fruits confis
  • de la noix de coco rapés
  • des moules à muffins

Faîtes chauffer du lait et y ajouter une bonne dose de miel tout en remuant pour ne pas laisser du dépôt au fond de la casserole.

Ajoutez 100 g de beurre fondu, puis les 200 grammes de farine.

Bien mélanger pour éviter les grumeaux (si besoin rajoutez un peu de lait).

Ajoutez 1/2 sachet de levure, 50 grammes de sucre roux et un oeuf.

Battez bien le tout afin d’incorporer les épices, les fruits conflits et la noix de coco râpée.
Faire cuire dans les moules à muffins pendant environ 30 min.

Le véritable chocolat chaud :

 

IMG_20151129_165439

Il vous faut :

  • du lait
  • de la crème liquide (dosettes individuelles)
  • du chocolat noir
  • des mini-marshmallow

Faîtes chauffer le lait et la crème dans une casserole.

Casser votre plaquette de chocolat noir et mettez le nombre de carrés souhaités dans un bol.

Une fois le lait / crème bien chaud, recouvrir les carré de chocolat et bien mélanger avec une cuillère en bois.

Ajoutez de la crème chantilly, des marshmallow, une pincée de cannelle, un joli sucre d’orge.

Mmmmh…

IMG_20151129_164707

Le saviez-vous ?

41d7694b0f20311d1842ff85b7ac96a7

Le petit poucet est la version « cousine » et française de l’histoire

Il existe trois versions différentes du conte et dans l’histoire originale, la maison était en pain et non pas en pain d’épices

47417f206e9b8154589b55cd3a117494

Certains voient ce conte comme la victoire de la classe populaire sur la classe sociale supérieure : Hansel et Gretel représentent les pauvres souffrant de la famine qui finissent par l’emporter sur la sorcière qui vit dans l’opulence au point de se construire une maison en nourriture.

9661160c9fdceaa2a5d4b5fa242b7723


 

 

80573d7c2b8210586b62bd34b3439f86

Les sablés à la confiture accompagnés d’un verre de vin rouge du petit chaperon rouge

Pour lire le conte c’est ici que ça se passe

 

IMG_20151209_154635

Il vous faut :

  • de la pâte sablée
  • de la confiture de fraise / framboise assez gélatineuse
  • de la cannelle
  • du sucre glace

 

IMG_20151209_154749

Etalez votre pâte sablée sur une plaque de bois et à l’aide d’un mut formez des ronds sur la pâte.

Saupoudrez un peu de cannelle sur le rond de pâte avant de badigeonner de confiture.

Coupez de fines lamelles de pâtes pour faire un joli quadrillage.

Pour finir remettre un peu de cannelle et ajoutez du sucre glace.

Enfournez jusqu’à ce que la pâte soit légèrement dorée.

C’est déjà prêt!

IMG_20151209_154839

Le saviez-vous ?

d05646fe898ba0a8cc77046989de60a6

 

Pour une fois, les frères Grimm se sont laissés attendrir et proposent une fin heureuse : le chasseur vient sauver le petit chaperon rouge et sa mère-grand contrairement à la version de Perrault où elles meurent toutes les deux (ou à la version traditionnelle française qui voudrait que le loup fasse manger au chaperon rouge sa propre grand mère).

Il existe plus de 58 variantes de ce fameux conte.

Dans la première version des Grimm, le chaperon rouge et sa grand-mère deviennent par la suite des chasseuses de loup aguerries.

6127ab10e03067275788eaa4e971deb4

 

Bon appétit!! 

Crédit photos : Samsha Tavernier

 

In a christmas mood…

Ohohoh le mois de décembre est arrivé, mon mois préféré de l’année! Malgré le froid hivernal et les périodes révisions partiels (douce enfance où t’en es-tu donc allée?!), je continue d’adorer la période des fêtes de fin d’année : les illuminations, la douceur d’un chocolat chaud, rester sous la couette à regarder le « fog » par la fenêtre, bref la magie de noël opère sur moi!

Pour l’occasion, je vous propose une sélection de livres qui s’inscrivent parfaitement dans le « winter mood ». En espérant que vous trouviez votre bonheur mes petits lutins ! 

HD-Winter-Wallpaper

Le trône de fer de George R.R. Martin

le-trone-de-fer-l-integrale-tome-1-9782290019436_0

Parce que « WINTER IS COMING »
« Fantasy médiévale avec son lot de complots, trahisons, guerres, luttes de pouvoir, il se déroule dans le royaume des Sept Couronnes. Mais plutôt que de livrer une féerie épique d’aventures et de créatures extraordinaires, George R.R. Martin laisse la parole à une multitude de personnages qui tissent à travers leurs forces et leurs faiblesses l’histoire du royaume. Et mieux qu’aucun auteur, il les fait humains. Le récit s’efface, on entre dans un monde de chair, de sang. De vie. La réalité violente et crue s’éveille au fil des relations qu’entretiennent les protagonistes. Leurs doutes, leur soif de pouvoir, d’amour se révèlent. Ils ne sont plus les pions qui participent à l’Histoire. Ils sont l’Histoire, ses faiblesses, ses accès de rage et de folie, ses rêves. Construction gigantesque aux intrigues imprévisibles, le Trône de fer est vivant. On y entre facilement, on n’en sort jamais. »

Froid d’enfer de Richard Castle 

photo 4(10)

« Un prêtre est retrouvé assassiné dans un club fétichiste de New York. Pour Nikki Heat, c’est le début de l’affaire la plus dangereuse de sa carrière. Elle se retrouve aux prises avec un baron de la drogue, un agent vereux de la CIA, et un mystérieux escadron de la mort.
Nikki s’approche trop près de la vérite. Au point de se voir mise a pied. Elle n’a plus personne a qui faire confiance ni demander de l’aide. Personne, sauf le seul homme de sa vie qui ne soit pas flic, le journaliste Jameson Rook.
Au milieu de l’hiver le plus froid qu’ait connu New York depuis un siècle, le duo de choc va devoir se plonger dans les méandres moites du crime organisé. »

Alsace Noel

Le mystère de noël de Mary & Carol Higgins Clark

photo 1(19)
« 160 millions de dollars ! Un cadeau de Noël inespéré pour les employés du supermarché de Branscombe qui ont décroché le billet gagnant. De quoi bouleverser la vie de la petite ville et exciter la convoitise d’escrocs prêts à tout pour détrousser les gens trop crédules…
Heureusement, Alvirah Meehan et la détective Regan Reilly, les héroïnes préférées de Mary et Carol Higgins Clark, en vacances dans ce coin pittoresque du New Hampshire, vont prendre l’affaire en main.
Disparitions mystérieuses, suspense, humour… une délicieuse fantaisie pour passer les Fêtes avec le sourire. »

Le drôle de noël de Scrooge de Charles Dickens

photo 5(7)

«Le soir de Noël, un vieil homme égoïste et solitaire choisit de passer la soirée seul. Mais les esprits de Noël en ont décidé autrement. L’entraînant tour à tour dans son passé, son présent, et son futur, les trois spectres lui montrent ce que sera son avenir s’il persiste à ignorer que le bonheur existe, même dans le quotidien le plus ordinaire.»

La passe-miroir T1 : les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos

photo 1(16)

«Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophelie cache des dons singuliers : elle peut lire le passe des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance a Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre a la Citacielle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophelie devient le jouet d’un complot mortel.»

Conte d’hiver de Mark Helprin

photo 4(9)

« Conte d’hiver commence sous la neige, un matin tranquille, dans les rues de New York. Un cheval blanc échappé de son écurie de Brooklyn trotte vers Manhattan. Son chemin va croiser celui d’un homme en fuite… Conte d’hiver est une ode à la ville que l’on traverse comme le temps, où l’on se promène à la fin du XIXe siècle et autour de l’an 2000. C’est un New York fantasmé, peuplé de personnages étranges et fascinants : un cheval qui vole, un tatoueur orphelin, une femme amoureuse des mots, un gang féroce et des hommes qui rêvent d’« une ville parfaitement juste ». C’est aussi l’histoire d’un amour fou entre un voleur magnifique et une jeune fille fortunée qui, pour s’aimer, devront braver les conventions sociales et les limites de la mort. Il y a tout cela dans Conte d’hiver : la folie, le rêve, le fantastique, le comique, l’invention poétique. »

36ba12e67b6e9b3bf1ed45521bee6ae6

La danse hésitante des flocons de neige de Sarah Morgan

8169VN7aRXL

« Noël, Kayla Green redoute cette date et, comme chaque année, elle prévoit de s’enfermer dans son bureau de Manhattan avec une surdose de travail. Mais un gros budget de relations publiques l’envoie en fait dans le Vermont : celui de Snow Crystal, apporté par Jackson O’Neil, qui dirige un groupe de station de sports d’hiver de luxe. Pour Kayla, ce petit miracle de noël ne va pas sans inconvénients : primo, la neige, le ski, les snow boots, tituber sur la glace en talons hauts… ce n’est pas vraiment son idéal, secundo, Jackson O’Neil a une famille, une de ses familles aussi unies que les mailles d’un tricot bien serré qui rappelle douloureusement à Kayla qu’elle a toujours dû se débrouiller seule. Mais il y a pire encore pour elle que noël, la famille et autres calamités : c’est Jackson. Jackson, qui a tous les atouts en main pour faire fondre son cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné… »

Par une nuit d’hiver de Nora Roberts

photo 2(14)

« Quand, par une nuit d’hiver, la caresse des flocons éveille un tourbillon d’émotions nouvelles et de sensations intenses… Les quatre histoires réunies dans ce livre nous invitent au cœur d’un hiver romantique et scintillant, où rêves d’amour et désirs passionnés se mêlent à la douceur feutrée de la neige. Coup de foudre pour Shane Abott, éprise de son nouveau voisin, un homme mystérieux au regard tourmenté qui semble n’aspirer qu’à la tranquillité et au silence, loin de toute présence féminine… Rêve inattendu pour Mac Taylor dont les jumeaux Jack et Zeke, se sont mis en tête de commander au père Noël une nouvelle maman… Rencontre troublante pour Hillary Baxter dont la carrière de mannequin ne lui avait guère laissé, jusqu’à présent, le temps de songer à l’amour. Passion de toujours pour Jason Law, qui, après des années passées à l’étranger, retourne dans le village de son enfance, reconquérir celle qu’il n’a jamais cessé d’aimer et qui avait promis de l’attendre… »

nature-winter-trees-are-bare-road-snow-winter

Le livre des Baltimore de Joël Dicker

photo 4(11)

« Jusqu’au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey. Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne. Huit ans après le Drame, c’est l’histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu’en février 2012, il quitte l’hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s’atteler à son prochain roman. Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ? »

Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson

photo 2(16)

« Assez tôt, j’ai compris que je n’allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de m’installer quelque temps, seul, dans une cabane. Dans les forêts de Sibérie. J’ai acquis une isba de bois, loin de tout, sur les bords du lac Baïkal. Là, pendant six mois, à cinq jours de marche du premier village, perdu dans une nature démesurée, j’ai tâché de vivre dans la lenteur et la simplicité.
Je crois y être parvenu. Deux chiens, un poêle à bois, une fenêtre ouverte sur un lac suffisent à l’existence. Et si la liberté consistait à posséder le temps ? Et si la richesse revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures ? Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. »

1ed9e41185ae33f8f244a7bf0d381b46

 

Est-ce que vous aussi vous avez l’esprit de Noël? 

Des bisous enneigés ! 

Concours Superglu pour coeur brisé

Grâce à Julie Grêde et à la maison d’édition la Boîte à Pandore, j’ai dernièrement reçu ce charmant livre à la couverture rose fuchsia.
Je vous en parle aujourd’hui dans une chronique spécialement dédié à ce petit OVNI et cerise griotte sur le cupcake : je vous propose mon tout premier concours pour remporter le livre (esprit de noël me voilà) !!

IMG_20151126_123504

crédit photo : Samsha Tavernier

Le pitch :

« Un chagrin d’amour t’a brisé le cœur, tu aimerais qu’on te foute la paix et que l‘on cesse de te dire qu’il serait tempos de « passer à autre chose ». Oui, en gros, tout le monde te bassine avec ça. Et comme si ça ne suffisait pas, juste la nuit où tu parviens enfin à dormir un peu paisiblement, tu te réveilles en sentant une présence dans ta chambre : une espèce de nana-spectre affublée d’une tablette Apple rose fuchsia à paillettes se tient près de toi et prétend qu’elle va te guérir de ton chagrin d’amour. Superglu te servira de guide, à travers notre culture populaire, pour réparer ton petit cœur meurtri. »

 

IMG_20151112_130002

illustration : Samsha Tavernier

Mon avis :

A chaque chapitre correspond une histoire, un lieu, une ambiance, un chagrin d’amour. Le livre se lit donc sous forme de petites scènettes, sensation accentuée par la rédaction sous forme de dialogue entre les deux personnages (toi et Superglu). J’ai particulièrement apprécié le choix de la conversation parce qu’il est le meilleur moyen d’apprendre et de prendre du recul sur la situation, pas facile quand on a le cœur brisé. On ne va pas se mentir ce n’est jamais en faisant une petite phase d’introspection en pyjama pilou-pilou au fin fond de sa couette qu’on se rend compte de ses erreurs. C’est en parlant à ses proches, à ses amies !
Les petits mantras on les connaît (si si tout au fond de soi bien enfouis) mais ça fait du bien de les redécouvrir même si j’ai bien peur que ça entre dans une oreille pour ressortir de l’autre. Pas grave, on pourra relire les histoires au moment venu.

Autre + : les aventures sont hétéroclites on passe du Moyen-âge à « Twilight » en passant par Roméo + Juliette version remastorisée ou la cultissime série Friends « I’ll be there for you nanananananaaaah» !! (La référence à Harry Potter à la page 2 a, de toute façon, suffit pour emporter mon assentiment !)
On découvre ou redécouvre les histoires sous un angle différent : celui de l’histoire d’amour et de la rupture. On en profite pour apprendre de nouvelles choses et ça m’a donné envie de (re)lire ou re(voir) les livres ou films auxquels il est fait référence. Donc mission accomplie, Julie, puisque j’ai eu envie de rester plus longtemps dans l’univers que tu m’a proposé.

On sourit beaucoup au fil des pages, alors que le sujet n’est pas des plus jouasse. « Superglu pour cœur brisé » c’est un peu comme une barbapapa: c’est rose, c’est joli, ça se mange vite et sans vraiment s’en rendre compte…

IMG_20151122_121500
illustration : Samsha Tavernier

Pour qui ?

Les adolescentes ou éternelles adulescentes (je me place sans trop rechigner dans la seconde catégorie) : il faut connaître la culture pop des 90’s sinon on passe à côté : malgré de bonnes explications on est, je pense, beaucoup plus réceptifs si on voit de quoi Superglu nous cause.

Très girly : de la paillette et des guimauves (donc à tenir hors de portée du sexe opposé!) Pas plus mal puisque l’on n’aborde pas du tout le chagrin d’amour de la même façon.
A prêter évidemment aux filles de son entourage qui vivent des histoires pas toujours simples.

Ce qui m’a manqué :

Un petit transplanage au pays des-stilletos-et-de-la-robe-couture-en-folie : Manhattan version Sex & The City, mon couple culte restant quand même Carrie (Bradshaw) et Mr Big. Ils en ont vu des vertes et des pas mûres donc ils auraient pu avoir leur petit chapitre eux aussi… (D’ailleurs les trois autres filles de la série auraient pu se prêter à l’exercice également).

18a827e49553fd112aa76ff528cc3283

Bref, allumez votre bougie Dyptique Jasmin, enveloppez-vous dans un plaid, saisissez votre latte gingerbread et c’est parti !

L’auteure :

215325_1020800080998_4108_n

Julie Grêde est une passionnée de livres ! Licenciée en langues et littératures, elle a débuté en tant que libraire. Puis, elle décide de passer de l’autre côté et de se consacrer à l’écriture : d’abord pour des sites et pour un journal, avant de se mettre aux livres.

A son actif : « SEIN OU BIBERON ? Choisis ton camp ! », « LES + GRANDS CHAGRINS D’AMOUR », « Superglu pour coeur brisé »

Pour la suivre

Je lui ai posé quelques petites questions : 

Pourquoi as-tu choisi ce thème ?

« Pas pour cause de chagrin d’amour! J’aime raconter l’amour et il y a toujours plus à raconter quand ça finit mal… Et puis, Superglu est aussi un fourre-tout pour plein de choses que j’avais envie d’évoquer: le film Roméo+Juliet, la série Angela et comment ça m’a fait comprendre Anne Frank, Gainsbourg et son Almeria… et puis Mel Gibson, Le Vieux Fusil... »

Tu écoutes quoi lors d’une rupture ? et lorsque c’est le big love ?

« Difficile comme question! Je vais répondre par une entourloupe (pardon): j’ai écrit un autre livre sur plus ou moins le même sujet (en un peu plus sérieux mais en tout aussi bourré de pop culture), ça s’appelle « Les + grands chagrins d’amour ». Et chaque chapitre est agrémenté d’une playlist… Voilà (non, ce n’est pas de la vente forcée!) »
Qu’est-ce qui t’a donné envie d’écrire ?
« C’est génétique, je tiens ça de ma petite maman. Il a toujours été évident pour moi que, tout comme manger et respirer, il fallait lire et écrire. Et puis, il y a un peu plus d’un an, j’ai rencontré Loulou, mon éditrice chérie, qui aimait bien ma façon d’écrire et qui m’a demandé de lui écrire un livre. Et puis deux. Et le troisième s’appelle Superglu… »

Un conseil pour celles et ceux qui souhaitent se lancer dans une carrière littéraire ?

« Deux choses: 1. Il faut lire beaucoup. 2. Il faut soigner son karma, je crois, parce que ça tient aussi pas mal à la chance… autant se mettre dans les bonnes grâce de l’univers. (je triche: il faut aussi se préparer à ne jamais être riche.) »

Un nouveau livre sur le feu ?

« Pas un des! En janvier sortira « Une rose noire pour Mira« , un petit roman pour les petites filles avec des ponettes dedans. Puis un mois plus tard, « L’histoire sanglantes des Ragnagnas. Les filles savent pourquoi » pour les filles un peu plus grandes… Et je travaille sur deux autres livres qui arriveront plus tard dans l’année. Un sur ce qui se cachent derrière les contes utilisés par Walt Disney dans ses longs métrages. Et un autre où je reviens, après mon premier livre « Sein ou biberon? Choisis ton camp! », à mes premières amours: la parentalité. Un peu de tout donc, je suis un peu schizo sans doute. »

Un livre culte ?
« Celle-là, elle est facile: Harry Potter sans aucune hésitation. »

17784f315951796a8223fb9776867346
Pour remporter le livre (une heureuse élue) laissez un commentaire ci-dessous et dites moi quel est votre couple culte (tout est permis même Bernard et Bianca si si c’est promis !) N’oubliez pas de me laisser votre adresse mail pour que je puisse vous contacter.
(Au passage allez liker la page Facebook du livre, ça ne donne pas de chance supplémentaire pour le concours, mais c’est toujours sympa…)

Concours ouvert jusqu’au 9 décembre inclus.

ab4079abf12d1b6d1a2d1047faec06dd

Bonne chance ! 

 

RESULTAT CONCOURS SUPERGLU POUR COEUR BRISE :
Après tirage au sort, l’heureuse élue est « Anais Co. »

Merci à toutes et tous d’avoir participé et de me rendre visite sur le blog, ça me fait chaud au coeur!!! Et ne vous inquiétez pas, bientôt un nouveau concours !!