Comment lire en anglais?

Aujourd’hui, je voudrais aborder avec vous le sujet de la lecture en VO (et notamment en anglais puisque c’est ce que je lis le plus souvent).

J’ai constaté, en parlant autour de moi, que regarder une série ou un film en VOSTFR voire en VO n’effrayait pas la plupart des gens, contrairement à la lecture. Je me propose donc de vous donner quelques conseils pour être plus à l’aise avec ce type de livres.
Je ne veux pas parler ici de la littérature enfantine qui est souvent recommandée aux débutants pour s’améliorer. C’est vrai qu’il faut parfois en passer par là, toutefois les histoires pour les plus jeunes ne nous passionnent pas toujours, en plus de nous attirer des regards moqueurs dans les transports. Bref, de quoi en démotiver plus d’un…
Alors comment choisir un livre en anglais (et un qu’on va terminer si possible)?

fd95d7ebf0e02231e84b5fc4c41f6749
Cette chronique est purement subjective et inspirée de mon expérience personnelle. Je ne suis pas professeur d’anglais, ni spécialiste en la matière. J’ai acquis un bon niveau notamment grâce à mes études à l’étranger, toutefois avant d’en arriver là, j’ai du faire des efforts de mon côté. Dans ma quête du parfait roman en anglais (qui n’existe pas autant briser le suspense dès maintenant) j’ai été confrontée à toutes sortes de conseils (plus ou moins écoutés), je vous dresse donc un bref état des lieux de ce que j’ai retenu et vous conseille à mon tour…

f35c955dbece7d1601f512a2b64d3256

Choisir un petit livre : ça paraît évident dit comme ça, mais en entrant dans une librairie anglaise pour la première fois, je me suis ruée sur les Harry Potter que je voulais absolument lire en VO ! Eh bien, je vous le dis tout de suite, malgré ce que j’ai pu lire sur beaucoup d’autres sites, je ne trouve pas du tout que ce soit une lecture à recommander pour quelqu’un qui débute en la matière. Certes, plus le livre nous plaît et plus on aura envie de le poursuivre jusqu’à la fin. Cependant, il ne faut pas oublier que lire dans une langue étrangère est fastidieux, fatiguant et parfois un peu prise de tête (je n’ai pas peur de l’admettre) alors rajoutez à cela un vocabulaire très riche et des mots tout droit sortis de l’imaginaire de l’auteur et vous obtenez LE melting-pot à éviter ! Rappelez vous que le vocabulaire magique que nous connaissons en Français est TOTALEMENT différent en anglais (même les noms ont été changés). Donc contenez vous et choisissez un format plus petit même si ce n’est pas LE livre que vous vouliez absolument.

Préférez un livre dont l’univers vous parle particulièrement ou qui a connu une adaptation au cinéma : plus facile pour se plonger dans l’ambiance du bouquin et avoir des repères. Cela vous évitera la frustration d’avoir l’impression de ne rien comprendre à certains passages ou de devoir chercher la traduction des mots toutes les 5 minutes, ce qui est souvent ce qui nous fait abandonner.

Ne butez pas sur les mots que vous ne comprenez pas : je sais c’est énervant de passer à côté de certaines choses, on a l’impression de perdre une partie du plaisir, surtout si on est un grand lecteur, mais souvent vous n’aurez pas besoin de ce mot pour comprendre le sens de la phrase ou du moins ce qu’a voulu dire l’auteur. Ce n’est que si ledit mot inconnu revient plusieurs fois que vous pouvez vous permettre de stopper votre lecture pour aller en chercher le sens.

Favorisez les enquêtes policières : sauf si vous détestez ça bien évidemment. Le gros avantage avec les enquêtes c’est qu’elles vous tiennent normalement assez en suspense pour vous donnez envie de connaître la chute. En tout cas, ce type de livre a bien mieux marché sur moi que les livres plus « descriptifs ». Par contre, évitez les Sherlock ! (J’en ai fait la malheureuse expérience : le niveau d’enquête, tout comme le rythme des phrases est assez dense pour un débutant. Au surplus n’oublions pas que A. Conan Doyle était un auteur du 19ème, le niveau de langue s’en fait forcément ressentir).

Lisez certaines pages à voix haute : parce que c’est sympa de parler une autre langue, que ça nous donne un petit côté diva des planches et surtout pour travailler votre prononciation!

Ne vous forcez pas : comme je l’ai déjà dit ici, lire en VO c’est fatiguant et pas toujours très fun ! pas de panique au début c’est tout à fait normal. Donc si à un moment vous ne vous sentez plus si passionné par l’histoire. Il n’y a pas de mal à faire une pause de quelques jours et pourquoi pas travailler son anglais sur un autre support comme un magazine ou un journal par exemple, le langage employé est moins soutenu, les articles sont souvent brefs et puis il y a les images (parce que nous sommes tous de grands enfants)!

Ecoutez des passages en version audio : contrairement aux français, les anglo-saxons sont très friands des versions audio et personnellement je trouve ça top, ça rend la chose moins « boring » quand on est pas habitué, et ça nous fait travailler notre accent ! Pour trouver lesdites versions audio c’est par ici ou ici !

Le + : je conseille vraiment de lire en anglais avant un entretien, une prise de parole, un voyage… ça permet de se mettre dans l’ambiance en douceur, sans avoir l’impression de revoir ses tableaux de verbes irréguliers et c’est tout aussi efficace.

f06dc21b6181e8671e082b7a011de59f
Où trouver des livres en VO ?

La plupart des grandes surfaces culturelles (Cultura, Fnac) proposent un rayon VO, certes pas très achalandé mais c’est mieux que rien me direz vous. Sinon si vous êtes sur la capitale je vous recommande plus que chaudement la librairie Galignani (mon article sur cette librairie ici), Shakespeare & co ou encore Gilbert Joseph.

a88ca6be5a3bfa1db7afb4b4fc8eb667

Mes conseils lecture :

La série des Penguin Readers avec des couleurs pour chaque niveau, bien pratique quand on ne sait par quoi commencer. Leur catalogue : ici.

Where are you now ? de Mary Hingings Clark

51O1o2dG-LL._SX329_BO1,204,203,200_

« It has been ten years since twenty-one-year-old Charles MacKenzie Jr. (“Mack”) went missing. A Columbia University senior, about to graduate and already accepted at Duke University Law School, he walked out of his apartment on Manhattan’s Upper West Side without a word to his college roommates and has never been seen again. However, he does make one ritual phone call to his mother every year: on Mother’s Day. Each time, he assures her he is fine, refuses to answer her frantic questions, then hangs up. Even the death of his father, a corporate lawyer, in the tragedy of 9/11 does not bring him home or break the pattern of his calls. Mack’s sister, Carolyn, is now twenty-six, a law school graduate, and has just finished her clerkship for a civil court judge in Manhattan. She has endured two family tragedies, yet she realizes that she will never be able to have closure and get on with her life until she finds her brother. She resolves to discover what happened to Mack and why he has found it necessary to hide from them. So this year when Mack makes his annual Mother’s Day call, Carolyn interrupts to announce her intention to track him down, no matter what it takes. The next morning after Mass, her uncle, Monsignor Devon MacKenzie, receives a scrawled message left in the collection basket: “Uncle Devon, tell Carolyn she must not look for me.”

Bloodland de Alan Glynn

514f2zUlydL._SX316_BO1,204,203,200_

« Susie Monaghan was on the cusp of stardom when her life was cut short by a tragic helicopter crash. After a full investigation, her death was ruled an accident: case closed. But a hungry young journalist named Jimmy Gilroy isn’t buying the official story. Before dying, Susie’s path had crossed with an unlikely gallery of powerful men: an ex-Prime minister with a carefully guarded secret; the businessman brother of a U.S. Senator angling for the Oval Office; and a billionaire investor with his eye on an extremely rare commodity. Might there also be a link between Susie’s death and a deranged security contractor operating in Congo? Piece by piece, Jimmy uncovers a bizarre nexus of coincidence among these disparate people and events, revealing a conspiracy of frightening reach and consequence–one that could cost him his life. »

Vice and vertue de Veronica Bennett

11278759

« 1700, London: a city so crowded and unregulated that anyone, should they so desire, could slip away – disappear down a back street and become someone else. After the death of her father, seventeen-year-old Aurora Eversedge is left without a dowry and agrees to marry a much older man who claims to be wealthy, though in poor health. On their wedding night, Edward Francis confesses that, in fact, he is penniless but that his health is robust – also that his proposal of marriage carried an ulterior motive: he wants Aurora to act as a spy for him. Edward’s father had left his fortune to his sworn enemy, Josiah Deede. Edward suspects that Josiah murdered his father and is determined to regain his inheritance and bring Josiah Deede to justice. Aurora’s first assignment is to make the acquaintance of Josiah’s daughter, Celia, and son, Jos, at a Covent Garden theatre. » 

A judgment in stone de Ruth Rendell

{155CD829-F986-4941-B778-F387C14FB67D}Img400

« On Valentine’s Day, four members of the Coverdale family–George, Jacqueline, Melinda and Giles–were murdered in the space of 15 minutes. Their housekeeper, Eunice Parchman, shot them, one by one, in the blue light of a televised performance of Don Giovanni. When Detective Chief Superintendent William Vetch arrests Miss Parchman two weeks later, he discovers a second tragedy: the key to the Valentine’s Day massacre hidden within a private humiliation Eunice Parchman has guarded all her life. A brilliant rendering of character, motive, and the heady discovery of truth« 

The ghost dog de Pete Johnson

41Y24W1RS2L._SX258_BO1,204,203,200_

« When Daniel and his friends make up a ghost story about a terrifying dog what begins as a story turns into a nightmare… A spine tingling tale about a boy haunted by the monsterous creature he created in his own imagination. »

 

Murder on the Orient express d’Agatha Christie

Murder_on_the_Orient_Express_First_Edition_Cover_1934_(1)

« Just after midnight, the famous Orient Express is stopped in its tracks by a snowdrift. By morning, the millionaire Samuel Edward Ratchett lies dead in his compartment, stabbed a dozen times, his door locked from the inside. One of his fellow passengers must be the murderer. Isolated by the storm, detective Hercule Poirot must find the killer among a dozen of the dead man’s enemies, before the murderer decides to strike again … »

The secret dreamworld of a shopaholic de Sophie Kinsella

DW_SH_UK

« Meet Rebecca Bloomwood. She’s a journalist. She spends her working life telling others how to manage their money. She spends her leisure time …shopping. Retail therapy is the answer to all her problems. She knows she should stop, but she can’t. She tries cutting back, she tries making more money. But neither seems to work. The stories she concocts become more and more fantastic as she tries to untangle her increasingly dire financial difficulties. Her only comfort is to buy herself something – just a little something. Can Becky ever escape from this dream world, find true love, and regain the use of her Switch card? The Secret Dreamworld of a Shopaholic…the perfect pick me up for when it’s all hanging in the (bank) balance. »

Flowers for Algernon de Daniel Keyes

flowers-for-algernon-by-daniel-keyes

« A mentally challenged man receives an operation that turns him into a genius…and introduces him to heartache.« 

 

Are you ready to read in English darlings? 

7e5cca7dbd49915c8ac247811c7bb356

23 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Super article! Comme pas mal de mon je regarde mes séries en VO, parfois sans mes sous titres, je lis des articles, des sites en anglais, je regarde des vidéos de youtubers anglophones mais je n’ai jamais eu le courage de franchir l’étape de la lecture en VO même si j’ai quelques titres dans ma PAL ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est vrai que ce n’est pas toujours évident, mais une fois qu’on a passé le cap des premiers chapitres ça va beaucoup mieux! En tout cas, il ne faut pas se laisser décourager 😉 Sinon il y a ce site qui est sympa pour trouver des livres format PDF en anglais gratuit (comme ça pas de risque à prendre haha) : http://www.easypacelearning.com/all-lessons/lesson-categories/1369-free-english-books-to-download-for-free

      Aimé par 1 personne

      1. Super merci pour tes conseils =D

        J'aime

  2. ClemiZone dit :

    Super conseils! merci beaucoup 🙂 Ca va aider pour ma prochaine lecture 😉

    Clemi

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ça me fait plaisir! J’espère que tu trouveras ton bonheur!! 🇬🇧💂🏻

      Aimé par 1 personne

  3. C’est vrai que c’est un bon entraînement pour ne pas perdre son anglais et je ne le fais pas assez hélas. J’avais commencé par des livres type sophie Kinsella qui se lisent très bien et avec un langage très actuelle. Je ne me lancerais pas dans de la grande litterature.
    J’aime bien lire aussi Douglas Kennedy et des thrillers. Ca se lit plutôt bien.
    Merci pour ce bon article qui donne aussi des idées de lectures. !! Allez je vais m’y remettre en plus ma bibliothèque en a pas mal !!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ça me fait très plaisir! C’est vrai que c’est parfois dur de se motiver et il est possible de voir la lecture en VO comme un effort, du moins au début. Mais une fois dans l’histoire ça devient beaucoup plus facile! J’aime bien les Kinsella également! 😉 Je n’ai jamais tenté Douglas Kennedy, j’essayerai!! 👍🏽

      J'aime

  4. J’aime beaucoup ton article! Et je crois que je vais suivre ton conseil de ne pas chercher chaque mot inconnu dans le dictionnaire, parce que ça devient vite pesant 😉

    J'aime

  5. Couturier Josette et Michel dit :

    Bonjour Sam
    Perso j’ai lu Animal Farm de George Orwell en anglais, ce n’est pas trop dur et divertissant, j’ai essayé aussi du Stephen King, plus dur, j’ai dû sortir le dico !. Merci pour tes conseils. Maintenant j’ai une tablette de lecture et je vais charger quelque uns des livres que tu recommandes si j’arrive à les trouver à la FNAC dans leur liste de e books.
    Bises

    J'aime

  6. marylolita dit :

    Merci pour tes conseils, je vais tenter de les appliquer 🙂
    Bisous

    J'aime

  7. Crisanasam dit :

    Merci pour tous ces bons conseils. Article trés intéressant.

    J'aime

  8. Anne dit :

    Entièrement d’accord. J’avais essayé Harry Potter sans l’avoir lu en français, je ne comprenais rien tant il y avait de mots incompréhensibles, j’en perdais le fil de l’histoire!

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, je trouve la saga assez compliquée même si les premiers tomes sont un peu plus faciles parce que davantage destinés à un jeune public. Je pense qu’avant d’affronter la saga, il faut déjà un assez bon niveau!!

      J'aime

  9. bea285 dit :

    Bonjour, déjà merci d’avoir liké ma page facebook de blog. 🙂 C’est très gentil.
    Sinon je trouve ton article vraiment très bien construit et très utile. J’ai choisi quelques livres en VO pour débuter. Je me suis orienté vers de la lecture adolescente. A voir si c’est le bon choix! A bientôt.

    Aimé par 1 personne

    1. De rien! J’aime beaucoup ton blog 😉 Merci pour ces jolis compliments! N’hésite pas à revenir me donner ton avis sur les livres que tu as choisi. Cela pourrait être une bonne piste pour étoffer ma sélection!

      J'aime

  10. Kantutita - Birds and Bicycles dit :

    Que de bons conseils! Je suis tout à fait d’accord avec toi, et j’essaie de lire autant que possible les livres en VO et pour les films et séries… pas envisageable pour moi de regarder les versions doublées en français!!! Pour les séries en particulier, elles sont tellement mal faites et sonnent faux!!! Et les personnages féminins en français ont toutes des voix de piches c’est affreux!!
    C’est drôle j’ai aussi publié un billet sur comment oser lire des romans en anglais 😉 Il est par ici si tu veux le voir. http://www.birdsandbicycles.fr/lire-en-anglais/
    Des bises et bonne semaine 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis totalement d’accord avec toi! C’est tellement rare de trouver un bon doublage film ou série! Et puis, c’est quand même cool de pouvoir apprendre tout en faisant quelque chose qui nous plaît 🙂 Je file voir ton post tout de suite!! 😘

      J'aime

  11. Sev dit :

    De très bons conseils 🙂 Je lis aussi beaucoup en anglais. Trop d’ailleurs 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci! C’est super de beaucoup lire en anglais. Lis tu également dans d’autres langues? Personnellement, je me suis essayée à l’espagnol même si les livres en VO sont un peu plus difficiles à trouver dans cette langue.

      Aimé par 1 personne

      1. Sev dit :

        Non car c’est la seule langue que je maitrise vraiment… il faudrait que je dérouille mon allemand, mon italien et mon chinois… quoi qu’en chinois, je ne pense pas avoir jamais eu un niveau assez bon pour lire des romans, et essayer de déchiffrer les livres pour enfants, ça m’ennerve un peu… C’est trop scolaire. Moi j’aime vraiment être portée par les mots…

        Aimé par 1 personne

      2. Oui c’est sûr que c’est beaucoup moins plaisant de peiner un peu à comprendre le sens des mots, on est moins pris par l’histoire. C’est d’ailleurs pour ça que principalement je lis en anglais, mais parfois c’est pas mal pour se remettre un peu dans le bain, avant un voyage par exemple 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s