September, I love you, but you’re bringing me down

Puisque la fin du mois approche, je me suis dit qu’il Ă©tait tant que je fasse un petit bilan :

Le mois de septembre reprĂ©sente beaucoup de choses pour moi. Il symbolise l’entrĂ©e  dans une pĂ©riode un peu ambivalente. D’une part, c’est la fin des vacances d’Ă©tĂ© et des moments de paresseux plaisir au soleil. D’autre part, c’est une pĂ©riode bienveillante qui permet un certain renouveau.

fall

(source) 

Ce mois est tant redoutĂ© que dĂ©sirĂ©. Personne ne souhaite rentrer de ses vacances tant attendues et mĂ©ritĂ©es, mais paradoxalement, difficile de cacher son impatience. C’est la dĂ©couverte d’un nouvel environnement pour certains, la reprise de projets pour d’autres, mais dans tous les cas l’aspiration d’un meilleur.

Cette annĂ©e, le mois de septembre a Ă©tĂ© un peu particulier pour moi. AprĂšs 5 annĂ©es d’Ă©tudes acharnĂ©es en Droit, je suis enfin diplĂŽmĂ©e. Merveilleuse nouvelle, mais Ă©galement source de pas mal d’angoisses. « Que vais-je faire maintenant? », « Est-ce je ne me suis pas trompĂ©e? » Ă©tant bien entendu les plus rĂ©currentes!

Par consĂ©quent, cette rentrĂ©e a Ă©tĂ© plus  difficile que les autres. Beaucoup plus angoissante surtout : les examens du barreau, l’attente des rĂ©sultats, trouver un plan B si ça ne marche pas.

ParallĂšlement, j’ai voulu insuffler plein de bonnes ondes dans cette rentrĂ©e en me lançant dans mon nouveau projet « Sugar Club » un e-shop en collaboration avec ma grande soeur et ma mĂšre dont je vous parlais ici.

Bref, tout ça pour vous dire que malgré ces désagréments et ce stress particuliÚrement présent cette année, je continue à apprécier cette période automnale. Voici pourquoi :

Pour les couleurs si chaudes et attrayantes : un beau camaĂŻeu allant du jaune au rouge qui vient parer les arbres. J’aime alors me promener aux abords des parcs et forĂȘts, d’autant plus si l’on profite d’un bel Ă©tĂ© indien.

de80b411a9d9a41d0ab6f8eb835f2b54

(source)

Pour les tenues de rentrĂ©e : je pense qu’on reste tous excitĂ©s Ă  l’idĂ©e de refaire sa garde-robe pour la reprise. Cela permet parfois de s’inventer un personnage pour l’annĂ©e qui commence. Moi, j’aime retrouver mes couleurs : le bordeaux, le gris, le bleu roi, le vert sapin que je ne porte pas pendant les mois d’Ă©tĂ©.

Pour le cocooning : se glisser sous un plaid tout doux avec un bon bouquin et une tasse de thĂ©, se mettre Ă  jour niveau sĂ©rie (en ce moment c’est « Sherlock »), allumer des bougies parfumĂ©es, chiller en Ă©coutant une bonne playlist.

Pour la gourmandise : au sortir de l’Ă©tĂ© on culpabilise moins de se faire un peu plaisir, et puis on a besoin de reprendre des forces avec les journĂ©es de boulot et le petit vent frais. Du coup, on profite d’une pause goĂ»ter pour un chocolat chaud, un chaĂŻ tea latte, un pumpkin pie ou un crumble aux Ă©pices!

7086881a2afaf319daf8ade2728f3495

(source)

Pour la rentrĂ©e littĂ©raire : qui dit rentrĂ©e dit rentrĂ©e littĂ©raire. Pour les amoureux des livres c’est un incontournable. Voici les titres qui m’ont tentĂ© :

Les parisiens – Olivier Py

les-parisiens

« Rastignac d’aprĂšs le dĂ©senchantement, AurĂ©lien ne croit en rien mais veut tout. La gloire, le scandale, la libertĂ©, tout casser et tout rĂ©inventer, connaĂźtre l’ivresse du plaisir et toucher du doigt la beautĂ© comme on vole un baiser. Et ce tout ineffable et concret, c’est Paris qui le dĂ©tient, c’est Paris qui le lui donnera. Entre intrigues et orgies, quĂȘte du pouvoir et tentations mystiques, sur fond de combats militants ou intimes, Les Parisiens organise la collision du grandiose et du dĂ©risoire en suivant la trajectoire aussi tragique que burlesque parfois, de quelques Ă©toiles filantes dans le ciel parisien. »

Harry Potter et l’enfant maudit – J.K Rowling, John Tiffany et Jack Thorne

hp-et-lenfant-maudit

« L’action de la piĂšce se dĂ©roule dix-neuf ans aprĂšs les Ă©vĂšnements du livre Harry Potter et les Reliques de la Mort et suit les aventures d’Harry Potter, dĂ©sormais employĂ© au MinistĂšre de la Magie, et de son plus jeune fils, Albus Severus Potter. »

Les pĂȘcheurs d’Ă©toiles – Jean-Paul Delfino

les-pecheurs-detoiles

« Paris, 1925. Dans le bouillonnement des annĂ©es folles, deux hommes vont vivre une nuit d’exception. À la poursuite d’une femme fantomatique et aimĂ©e, sur les traces de Jean Cocteau qui leur a volĂ© l’argument d’un opĂ©ra, ils sillonnent la nuit parisienne, de la Closerie des Lilas au PĂšre-Lachaise, de l’OpĂ©ra Garnier Ă  la banlieue rouge. Dans les mĂ©andres de la Ville LumiĂšre, ils vont rebondir de caboulots en night-clubs et se laisseront entraĂźner dans une valse canaille durant laquelle ils croiseront Chagall et les Ă©poux Delaunay, Toulouse-Lautrec, Modigliani, Abel Gance, Chaplin ou encore la mĂ©moire d’Apollinaire. Dans cette course folle, ils vont refaire le monde, rĂȘver de gloire, pĂȘcher le grand requin blanc sur les rives de la Seine, se promener Ă  dos de girafe ou partir vers l’inconnu Ă  bord d’une locomotive Pacific. Ces deux hommes, dont le gĂ©nie n’est pas encore reconnu, se nomment Blaise Cendrars et Erik Satie. Ensemble, ils vont se trouver et se perdre, tenter de rĂ©enchanter le monde, jusqu’au bout de la nuit.  »

Voici venir les rĂȘveurs – Imbolo Mbue 

voici-venir-les-reveurs

« Nous sommes Ă  l’automne 2007 Ă  New York et Jende Jonga, un immigrant illĂ©gal d’origine camerounaise, est en passe de rĂ©aliser son rĂȘve : aprĂšs avoir Ă©tĂ© plongeur et chauffeur de taxis, il vient de dĂ©crocher un emploi de chauffeur pour Clark Edwards, riche banquier Ă  la Lehman Brothers. Pour Jende, tout est dĂ©sormais possible : il va enfin pouvoir offrir Ă  Neni, son amoureuse, les Ă©tudes de pharmacienne dont elle rĂȘve. Et surtout, pour les Jonga, le Graal est en vue : obtenir leur carte verte et devenir enfin des AmĂ©ricains. Mais rien n’est simple au pays de l’American Dream. Entre Jende, loyal, discret, compĂ©tent, et son patron Clark, noyĂ© dans le travail et les difficultĂ©s de la banque se noue une vraie complicitĂ©. Les deux familles se rapprochent, mais si les Jonga sont soudĂ©s malgrĂ© l’Ă©pĂ©e de DamoclĂšs de l’expulsion, les Edwards sont en proie Ă  de nombreux problĂšmes. Pour tous, l’interminable demande d’asile des Jonga et la menace d’Ă©clatement de la bulle des subprimes vont remettre en question leurs certitudes… »

BrĂšves histoires de sept meurtres – Marlon James 

breve-histoire-de-7-meutres

« Kingston, 3 dĂ©cembre 1976. Deux jours avant un concert en faveur de la paix organisĂ© par le parti au pouvoir, dans un climat d’extrĂȘme tension politique, sept hommes armĂ©s font irruption au domicile de Bob Marley. Le chanteur est touchĂ© Ă  la poitrine et au bras. Pourtant, Ă  la date prĂ©vue, il rĂ©unit 80 000 personnes lors d’un concert historique
Construit comme une vaste fresque Ă©pique abritant plusieurs voix et des dizaines de personnages, ce livre monumental, couronnĂ© par le Man Booker Prize 2015, nous entraĂźne en JamaĂŻque et aux États-Unis, des annĂ©es 1970 Ă  nos jours. Convoquant hommes politiques, journalistes, agents de la CIA, barons de la drogue et membres de gangs, il s’interroge avec force sur les Ă©ternelles questions du pouvoir, de l’argent, de la politique et de la violence du monde. »

Nos Ăąmes la nuit – Kent Haruf 

nos-ames-la-nuit

« Addie, soixante-quinze ans, veuve depuis des dĂ©cennies, fait une Ă©trange demande Ă  son voisin, Louis : voudrait-il bien passer de temps Ă  autre la nuit avec elle, simplement pour se parler, se tenir compagnie ? La solitude est parfois si dure… BientĂŽt, bravant les cancans de la petite ville de Holt oĂč ils vivent depuis toujours, Addie et Louis se retrouvent presque chaque soir. Ainsi commence une belle histoire d’amour, lente et paisible, faite de confidences chuchotĂ©es dans le noir, de mots de rĂ©confort et d’encouragement. Mais trĂšs vite, les enfants d’Addie et de Louis s’en mĂȘlent, par Ă©goĂŻsme et, surtout, par peur du qu’en-dira-t-on.Ce livre-testament, publiĂ© quelques mois aprĂšs la mort de l’auteur, est une cĂ©lĂ©bration de la joie, de la tendresse et de la libertĂ©. De l’Ăąge, aussi, qui devrait permettre de s’affranchir des conventions, pour ĂȘtre heureux, tout simplement.  »

Watership down – Richard Adams 

watership-down

« C’est parfois dans les collines verdoyantes et idylliques que se terrent les plus terrifiantes menaces. C’est lĂ  aussi que va se dĂ©rouler cette vibrante Ă©popĂ©e de courage, de loyautĂ© et de survie. MenĂ©s par le valeureux Hazel, une poignĂ©e de braves choisit de fuir l’inĂ©luctable destruction de leur foyer. PrĂ©monitions, ruses, lĂ©gendes vont aider ces hĂ©ros face Ă  mille ennemis et les guider jusqu’à leur terre promise, Watership Down. Mais l’aventure s’arrĂȘtera-t-elle lĂ  ?  »

Pour la rentrĂ©e cinĂ© : dans le septiĂšme art aussi on compte de super nouveautĂ©s. Je me suis dĂ©jĂ  laissĂ©e tenter par « Juste la fin du monde » de Xavier Dolan et « Victoria » de Justine Triet. Mais, il y a tant de films qui me font envie :

Captain Fantastic 

Une vie entre deux océans 

La danseuse 

Miss Pérégrine et les enfants particuliers 

Bridget Jones baby 

Les animaux fantastiques 

Pour mon anniversaire : Eh oui, pour moi automne rime avec octobre et donc mon anniversaire! Un repas en famille, une fĂȘte avec des amis, il n’en faut pas plus pour me rendre heureuse.

Pour Halloween : Je suis une grosse froussarde mais j’aime beaucoup l’esprit bon enfant de cette fĂȘte, mĂȘme si elle n’est pas vraiment cĂ©lĂ©brĂ©e en France. J’envie beaucoup les anglo-saxons qui ont davantage cet esprit festif. J’aurais adorĂ© dĂ©corer des citrouilles, me dĂ©guiser et aller faire une rumba de l’enfer mouhaha.

automne

(source)

Pour les prĂ©paratifs de NoĂ«l : oui, je sais je suis un peu folle. On est fin septembre et je pense dĂ©jĂ  au 25 dĂ©cembre. Que voulez-vous, c’est comme ça! NoĂ«l c’est vraiment MA fĂȘte! Rien que de penser aux dĂ©corations pour le sapin j’en suis toute chamboulĂ©e haha!

Et vous? Aimez-vous l’automne ou le redoutez vous? DĂźtes moi tout!!  

30 commentaires Ajouter un commentaire

  1. lilylit dit :

    Je prĂ©fĂšre l’Ă©tĂ© mais la perspective d’Halloween compense les premiers froids ! 😀

    Aimé par 2 people

    1. Haha je suis bien d’accord!! 🎃

      J'aime

  2. J’Ă©tais comme toi, une fois le diplĂŽme en poche : « youhou, trop bien!! Mais je fais quoi, maintenant? ».
    Je te souhaite une trĂšs bonne continuation, et de bien profiter de l’automne, des sorties de la rentre littĂ©raire… =)

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup! Oui, c’est vraiment une pĂ©riode de remise en question. On n’est pas toujours bien prĂ©parĂ©s, du coup ça fait tout drĂŽle…

      J'aime

      1. On nous fait croire qu’on nous prĂ©pare Ă  « l’aprĂšs Ă©tudes », mais ce n’est pas le cas, et on est plongĂ© dans un monde qu’on connaĂźt assez vaguement, finalement. Heureusement, il y a les stages qui aident un peu, et on nous apprend au lycĂ©e Ă  faire une lettre de motivation et un CV, mais ça reste trĂšs superficiel.
        Donne-toi un mois ou deux pour prendre le temps de bien rĂ©flĂ©chir, chercher des annonces de recrutement et voir ce qui t’intĂ©resserait le plus, que tu aies l’expĂ©rience ou non (dans un premier temps, juste pour avoir un aperçu). Enfin, ce n’est pas une solution miracle, c’est ce qui a fonctionnĂ© pour moi, et peut-ĂȘtre que ce sera diffĂ©rent pour toi, mais autant partager son expĂ©rience 😉

        Aimé par 1 personne

      2. C’est trĂšs gentil! Oui je compte chercher des stages si jamais le concours du barreau ne s’avĂ©rait pas concluant. Il est difficile d’intĂ©grer une entreprise en tant que juriste sans expĂ©rience alors les stages sont un passage obligĂ©, mais pas si facile Ă  trouver. Je vous tiendrais rĂ©guliĂšrement au courant de mon Ă©volution 🙂

        Aimé par 1 personne

      3. J’espĂšre que tu trouveras des stages intĂ©ressants. Bon courage =)

        Aimé par 1 personne

  3. Tu as presque rĂ©ussi Ă  me faire aimer l’automne avec ton dĂ©but d’article.. :’)
    Le film « La Danseuse » me tente beaucoup, en plus il sort dans un cinĂ©ma oĂč j’ai une place gratuite. Je pense aller le voir demain…

    Aimé par 1 personne

    1. Mission accomplie dans ce cas! 🙂 Tu me diras ce que tu en as pensĂ©, je suis pressĂ©e d’avoir des retours sur ce film !

      J'aime

  4. Charlene dit :

    Je prĂ©fĂšre le printemps. LĂ , y’a tout qui se meurt, la belle verdure disparait, heureusement c’est beau mais ça dure pas. Il va falloir bientĂŽt allumer le chauffage, fermer les fenĂȘtres, on va avoir du soleil 1h par jour…

    Aimé par 1 personne

    1. Haha bon c’est sĂ»r qu’il y a des points nĂ©gatifs, mais ça donne un petit cĂŽtĂ© magique aux lumiĂšres, on est pressĂ©s de rentrer prendre le goĂ»ter et de se blottir dans son canapĂ©. Je trouve l’automne propice aux confidences non? C’est peut ĂȘtre mon cĂŽtĂ© « romantique ».

      J'aime

  5. Elodie S dit :

    Je suis une amoureuse de l’automne et du froid en gĂ©nĂ©ral haha. J’aime les couleurs de l’automne et le froid me fait penser aux fĂȘtes qui vont arriver donc bon….Sans oublier toutes les raisons que tu cites: un bon thĂ© devant un film emmitouflĂ©e dans un plaid et une petite bougie parfumĂ©e…rien de tel pour me faire passer une bonne soirĂ©e 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ah contente de trouver une amoureuse de l’automne comme moi! Nous sommes des ĂȘtres rares et incompris haha

      J'aime

  6. rp1989 dit :

    Le mois de septembre est passé si vite, en terme culturel, il y a eu pas mal de trucs sympas et aura en octobre de trucs sympas.
    Je te donne tout mon soutien pour ton projet et tes cours.
    Bisous Ă  toi!

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je suis bien d’accord! J’ai du mal Ă  me rendre compte que le mois de septembre touche dĂ©jĂ  Ă  sa fin. Plus on vieillit et plus le temps passe vite haha
      Merci beaucoup! Je vous tiendrai bien sĂ»r au courant de l’Ă©volution de tous ces projets et autres obstacles 🙂

      Aimé par 1 personne

  7. J’espĂšre que pour ton examen ça a Ă©tĂ© ?

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis un peu mitigĂ©e sur certaines Ă©preuves. J’aurais les rĂ©sultats des Ă©crits mi-octobre, en attendant je croise trĂšs trĂšs fort les doigts et commence les rĂ©visions pour les oraux (au cas oĂč…)

      J'aime

  8. Crisanasam dit :

    L’automne est une magnifique saison aux couleurs chatoyantes.A chacun sa saison,moi c’est l’Ă©tĂ© qui m’enchante. Ton article est vraiment sympa. Je me suis laissĂ©e porter par toutes tes propositions et j’ai trouvĂ© cela trĂ©s agrĂ©able.merci pour ce petit voyage dans le pays de l’automne.

    Aimé par 1 personne

  9. TrĂšs bel article Sam, je comprends que tu dois dans l’expectative , mais je ne doute pas qu’avec l’Ă©nergie et la creativite que tu as tu vas trouver une voie qui te plaise (voire peut ĂȘtre travailler un jour a Londres comme tu en revais !). Me concernant, je n’ai pas pris de vacances cet Ă©tĂ© et je suis donc actuellement en nouvelle Angleterre avec une ambiance qui ressemble a tes photos !🍁

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup, ça me touche. J’espĂšre en effet trouver une voie qui me corresponde. Je croise vraiment les doigts pour le concours du barreau ce serait un Ă©norme poids en moins. En attendant, je suis repartie dans les rĂ©visions :-/ Heureusement le blog est ma petite bulle d’oxygĂšne! Wow la Nouvelle Angleterre, le rĂȘve, ça doit ĂȘtre incroyable. J’espĂšre que tu fais plein de photos pour nous faire baver quand tu rentreras. J’imagine dĂ©jĂ  que ton post va ĂȘtre super 🙂

      J'aime

  10. J’aime beaucoup l’automne !
    Et quand je pense Ă  tous les bons films qui nous attendent au cinĂ©ma, je suis ravie 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Oui moi aussi!! (Le portefeuille est un peu moins ravi, il faut vraiment que je fasse une carte UGC)

      J'aime

  11. cora85 dit :

    Un article trĂšs sympa !
    Bon courage !
    Ondine

    Aimé par 1 personne

  12. Isa dit :

    Je ne dirai qu’une chose… Aragorn…. ❀
    hin hin hin

    Aimé par 1 personne

    1. Haha je l’aime beaucoup aussi!!

      Aimé par 1 personne

  13. Ibidouu dit :

    Si ça peut te rassurer, moi aussi je pense dĂ©jĂ  Ă  NoĂ«l 😄

    Aimé par 1 personne

    1. Vivement le froid, le sapin et les cadeaux 🎄 En plus j’envisage un petit voyage au Danemark en dĂ©cembre : raison de plus pour ĂȘtre morte d’impatience haha

      Aimé par 1 personne

      1. Ibidouu dit :

        Ouuuh ! La chance !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s