Last descendants – Matthew J. Kirby

Me voici de retour avec une nouvelle chronique lecture! 📖

Je remercie chaleureusement Babelio et les éditions Bayard de m’avoir sélectionnée pour découvrir ce premier tome et pour m’avoir permis de rencontrer l’auteur Matthew J. Kirby! 🎈

Le livre : Last descendants – Tome 1

img_4355

L’auteur : Matthew J. Kirby est un auteur américain. Fils d’un marine et passionné par l’histoire. Son envie d’écrire lui vient de l’auteure Ursula K. Le Guin’s. Il a écrit plusieurs livres young adult et fut récompensé notamment par le prix Edgar-Allan-Poe du meilleur roman pour la jeunesse.

Pour le suivre : c’est ici.

Le résumé : « Rien ne va plus dans la vie d’Owen depuis que son père est mort en prison, accusé d’un crime qu’il n’aurait pas commis. Au lycée, le garçon fait la connaissance de Monroe, un informaticien qui lui propose d’utiliser l’Animus, une machine qui permet, grâce à l’ADN, d’explorer le passé de ses ancêtres. Owen accepte. Au cours de l’expérience, il remonte à l’époque des Conquistadors, au Mexique, et découvre l’existence de la dague d’Hernan Cortès, un fragment d’Eden aux pouvoirs mystérieux. Monroe lui explique que, depuis la nuit des temps, deux organisations secrètes – la Confrérie des Assassins et l’Ordre des Templiers – sont prêtes à tout pour s’emparer de cette relique. Pour empêcher que celle-ci ne tombe entre leurs mains, Monroe fait appel à six adolescents, – Owen et son ami Javier, Sean, Grace, David et Natalya – car leur ADN comporte une mémoire commune : leurs ancêtres ont tous été à une certaine époque en contact avec la relique. Grâce à l’animus, Monroe les envoie dans le passé avec un objectif : récupérer la dague d’Hernan Cortès. C’est ainsi que le petit groupe se retrouve en plein coeur de New York, en 1863 à la veille des violentes émeutes qui ont secoué la ville. Chacun se retrouve projeté dans le corps de l’un de ses ancêtres, templier ou assassin… Mais attention : influer sur le passé peut avoir de terribles conséquences sur le présent… »

Mon avis : Je ne suis pas du tout familière de l’univers des jeux vidéos, pourtant quand j’ai lu la quatrième de couverture de Last Descendants, j’ai été immédiatement séduite : de l’aventure, des sauts dans le temps, une quête… Bref tous les éléments d’un bon young adult.

On rentre très facilement dans l’histoire et on s’attache au personnage d’Owen, un jeune homme en quête d’identité et de vérité, cherchant à défendre la mémoire et l’honneur de son père envers et contre tous.

Son univers de lycéen va très vite basculer lorsqu’il se voit embarqué, avec son meilleur ami Javier, dans une simulation génétique sur la trace de ses ancêtres. ⏳

Les sauts dans le temps sont très bien développés et intéressants. On en apprend pas mal sur les grands événements historiques ayant secoué l’Histoire américaine et notamment les Draft Riots durant la guerre de Sécession américaine. Les descriptions sont vivantes et on s’imagine bien en train de jouer une partie de jeu vidéo, tout en ayant accès aux pensées des personnages, qui se démultiplient dès lors qu’ils rentrent dans la tête de leurs ancêtres.

L’ambiance m’a également fait penser, à de nombreuses reprises, à celle du film Gangs of New York ! 🔪

L’histoire s’inscrit clairement dans l’univers Fantasy, mais n’en perd pas pour autant sa crédibilité. Rien ne m’a semblé tiré par les cheveux, contrairement à certains livres du même genre.

Ce tome est dans la même lignée que le livre « Le jeu du maître » de James Dashner, dont je vous parlais ici, avec le côté informaticien de l’extrême en moins (par conséquent, pas de problème de compréhension). 🙌🏽

Le plus : une réelle mixité culturelle non seulement au regard des sauts dans les différents épisodes historiques, mais également au regard des personnages : garçons et filles, de toutes les classes sociales, origines, condition physique et orientation sexuelle, ce qui permet aux lecteurs de s’identifier relativement facilement à ces héros des temps modernes.

En revanche, je ne peux me prononcer sur la fidélité de l’histoire à l’univers du célébrissime jeu vidéo dont il est inspiré : Assassin’s Creed, n’y ayant, moi-même, jamais joué.

Voici un petit extrait du premier jeu :

En bref : Une plume fluide et facile à lire, une histoire prenante très riche en rebondissements. Je vous le conseille tout spécialement si vous êtes un fan de la série et/ou que vous aimez les romans d’aventures. Je suis très pressée de découvrir la suite des aventures des Last Descendants en Chine (il faudra cependant attendre décembre 2017)! 😱

En attendant, vous pouvez retrouver l’ambiance Assassin’s Creed sur grand écran avec la sortie cinéma du film inspiré de l’univers et comptant au casting Michael Fassbender et Marion Cotillard (oui oui rien que ça)!

✨ La rencontre ✨

img_20161203_191721

Concernant son intérêt pour les jeux vidéos :

Matthew joue, lui-même, aux jeux vidéo depuis qu’il est jeune garçon et a découvert l’intérêt qu’il y portait avec les premiers jeux sur CDroms comme « Game Quest ». Avec Assassins’ Creed, cela a pris une autre dimension puisque ce jeu est venu toucher une autre corde sensible : l’Histoire.

Toutefois, ce n’est pas Assassins’Creed qu’il lui a donné envie d’écrire, car Matthew savait depuis l’âge de ses 12 ans qu’il serait écrivain. En revanche, l’univers du jeu inspire fortement ses descriptions historiques dans ses histoires.

Concernant la collaboration avec Ubisoft :

Tout à commencé lorsque la société Ubisoft (qui développe la série de jeu Assassins’ Creed) a fait savoir qu’elle cherchait un partenariat avec une maison d’édition américaine. C’est finalement Scholastic (la maison d’édition de Matthew) qui a décroché le contrat. Le choix s’est ensuite assez naturellement porté sur Matthew, étant spécialisé dans les récits historiques en plus d’être un gamer.

La première réunion a eu lieu à New York et Ubisoft a rapidement fait savoir à Matthew qu’il jouissait d’une grande liberté dans son histoire. Les seules contraintes étaient de réaliser une aventure épique, touchant les adolescents.

Seuls les aspects les plus techniques et notamment le fonctionnement de l’Animus (la machine qui permet de remonter dans les souvenirs de ses ancêtres) ont été laissés à Ubisoft.

Concernant l’aspect psychologique :

En plus d’avoir fait des études universitaires en Histoire, Matthew a également étudié la psychologie. L’aspect relatif à cette matière sur lequel il a souhaité se pencher dans le livre est « l’effet de transfert », à savoir comment une expérience passé peut déteindre sur le présent des personnages et donc est-ce que le passé nous définit ou peut-on s’en détacher?

Concernant le choix de l’époque historique, à savoir les Draft Riots :

Les Draft Riots ont eu lieu durant la guerre de Sécession. Le président Lincoln avait lancé une vague de conscription pour enrôler les jeunes hommes dans la guerre. Or, il était possible de racheter sa conscription. Ainsi, les hommes les plus riches pouvaient échapper à la guerre, tandis que les plus pauvres y étaient contraints, ce qui a déclenché d’énormes émeutes partout dans la ville.

A ce mouvement, est venu se rajouter une dimension raciale. En effet, les hommes partant au combat avaient peur de voir leur travail donné à des hommes noirs affranchis. Par conséquent, il y a eu d’affreuses scènes de violence contre les afro-américains à cette occasion.

Selon Matthew, les Draft Riots représentent un instant clé de l’Histoire américaine et pourtant ne sont pas assez connues. Selon lui, ces problèmes raciaux teintés de méfiance envers les classes politiques sont loin d’être dépassés comme en témoignent les dernières élections présidentielles américaines.

Crédit photos : Samsha Tavernier

Filez vite retrouver la chronique de Delphine du super blog « Le club des natifs du premier avril »: ici!! 

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. rp1989 dit :

    Je me note ce livre :).
    Bisous à toi et à plus sur nos blogs respectifs!

    Aimé par 1 personne

    1. Contente de t’avoir donné envie de le lire!

      Aimé par 1 personne

  2. Crisanasam dit :

    Merci pour cette chronique très intéressante .

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s