Phobos Tome 1 – Victor Dixen

Avez-vous entendu parler du phénomène « Phobos »?

J’ai vu les livres défiler sur les blogs il y a quelques mois et je me suis finalement laissée tenter par cette saga young-adult entre futur digital, conquête spatiale et télé-réalité.

Je vous dis tout de suite ce que j’en ai pensé.

Le livre : « Phobos » tome 1

IMG_6906

Crédit photo : Samsha Tavernier

L’auteur : Victor Dixen est un écrivain et globe-trotter français passionné de littérature scandinave. Il a déjà écrit plusieurs sagas à succès. Il a notamment remporté le Grand Prix de l’Imaginaire à deux reprises.

Le résumé : « Six prétendantes. Six prétendants. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils veulent marquer l’Histoire avec un grand H. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…
Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter. »

Mon avis : C’est par curiosité que je me suis lancée dans la lecture de ce premier tome et j’ai été plutôt agréablement surprise.

La trame est originale et j’ai aimé vivre cette aventure dans l’espace (en mode « Passengers« ). Cela donne une dimension un peu angoissante à l’histoire romantique et une sensation d’enfermement, accentuée par la surmédiatisation des speed-dating.

« Phobos » m’a fait penser à un mix des séries « Black mirror » et « Unreal » avec tous les travers et effets pervers du tout-numérique.

Je me suis laissée entraîner par ces speed-dating de l’espace sur fond de complot redoutable orchestré par les puissants de ce monde pour de l’argent. Mon côté midinette était pressé d’en savoir plus sur les prétendants et leurs histoires de coeur nécessairement compliquées par quelques pérégrinations.

Les thèmes abordés (le handicap, les complexes physiques, le mal-être psychologique, la manipulation des masses, la dépendance) sont également un plus, tout particulièrement pour un public adolescent voire jeune adulte.

Pour finir, des personnages secondaires viennent se greffer aux douze personnages principaux et on leur pressent une évolution intéressante.

En revanche, l’histoire est très manichéenne, n’ayons pas peur de le dire, les gentils d’un côté et les super vilains de l’autre.

De plus, les personnages manquent, selon moi, d’un peu de profondeur psychologique pour rendre leur passé plus émouvant.

Finalement, quelques redites alourdissent la trame du roman.

Ceci dit, j’ai lu ce premier tome très rapidement et la chute m’a donné envie de découvrir la suite. J’ai donc emprunté le second tome en bibliothèque, je vous dirai rapidement s’il vaut le coup.

En bref : Un roman young-adult divertissant qui se lit bien, abordant des thèmes originaux qui auraient, néanmoins, pu être abordés avec plus de profondeur.  

Connaissez-vu cette saga? Vous êtes-vous, également, laissés tenter par le phénomène? 

10 commentaires Ajouter un commentaire

  1. J’ai aussi trouvé que les personnages manquaient de profondeur dans le premier tome, mais ils évoluent pas la suite et le côté manichéen s’estompe un peu 😊

    Aimé par 1 personne

    1. Je viens de finir le second tome et je suis un peu déçue. Je trouve qu’une fois encore l’auteur n’a pas exploité à fond le côté sombre de ses personnages. Les 20 dernières pages m’ont, par contre, scotchée! haha

      J'aime

  2. Crisanasam dit :

    Ça me met en appétit. Je lirai bien ce roman durant ce long week-end par curiosité.

    Aimé par 1 personne

  3. Alors je n’en ai jamais entendu parler mais il faut dire que je ne suis pas très bouquin SF sauf bien sûr les très classiques (par ex le meilleur des mondes) mais je suis sûre qu’en film, il y aurait matière pour faire un bon film de divertissement !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je pense aussi que ce serait une bonne adaptation divertissante! Pour une fois que les français se mettent au genre, ce serait pas mal de voir ça 😉

      J'aime

  4. Maïssa dit :

    J’ai beaucoup entendu parler de ce livre, mais je ne me suis jamais lancée. En lisant ton article je me suis vraiment demandé ce que j’attendais. Après le côté super manichéen ne m’attire pas vraiment, j’aime bien les personnages nuancés.

    Aimé par 1 personne

    1. Le tome 2 reste, malheureusement, sur cette lancée manichéenne! La trame est réellement intéressante, mais elle n’est pas suffisamment exploitée et reste trop « young adult ». Ceci dit, Victor Dixen arrive toujours à nous glisser un petit retournement de situation à la fin qui donne très envie de se plonger dans la suite. En tout cas si tu te lances, reviens me dire ce que tu en as pensé! 🙂

      Aimé par 1 personne

  5. devolivre dit :

    Je suis en train de lire le tome 2. Ce qui m a le plus dérangé c est le fait de ne jamais retenir quel personnage était qui…

    Aimé par 1 personne

    1. Oui en effet c’est embêtant pour la lecture! Je n’ai pas eu de problème de ce côté là, mais je pense que c’est un écueil qui aurait pu être évité si l’auteur avait développé un peu moins de personnages, mais mieux, plus en profondeur sur le plan psychologique!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s