Songe à la douceur – Clémentine Beauvais

Merci beaucoup à Babelio pour l’envoi de ce livre audio! Ce fut une expérience tout à fait inédite pour moi que « d’écouter » un livre d’autant plus un livre tel que « Songe à la douceur » dont j’avais lu tant de bien…

Je vous dis tout de suite si j’ai aimé.

Le livre : « Songe à la douceur »

Crédit photo : Samsha Tavernier

L’auteure : Clémentine Beauvais vit en Angleterre depuis plus de dix ans. Elle a étudié à Cambridge et enseigne aujourd’hui l’éducation et la littérature anglaise à l’université de York. Elle a déjà publié plus de quinze livres. Elle écrit pour tous les âges, des plus petits aux jeunes adultes. Deux de ses albums ont reçu le soutien d’Amnesty International, tandis que son roman « Les petites reines » a été élu meilleur livre jeunesse en 2015. Pour la suivre c’est ici!

Le résumé : « Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17. Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il… aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il la lui faut absolument. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui?  Une histoire d’amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaïkovski – et écrite en vers libres. »

Mon avis : Ma-gni-fi-que! Enorme coup de coeur pour ce livre que j’ai adoré. Pourtant il y avait de quoi douter quelque peu : une adaptation contemporaine d’un immense classique de la littérature russe, une histoire d’amour, en vers…

Mais il y a tant de poésie, de douceur et d’émotions aussi. J’ai beaucoup ri et j’ai eu les larmes aux yeux lors de certains passages. J’ai apprécié Rachel Arditi, l’interprète audio de ce livre. Elle se prête à l’exercice à la perfection, sait mettre le ton exactement là où il faut, lie les mots, les fait rouler, chanter et y donne beaucoup de modernité, si bien que j’ai du mal à imaginer ce livre lu alors qu’il est si beau raconté comme un murmure dans le creux de l’oreille!

Un grand bravo à Clémentine Beauvais pour cette oeuvre théâtrale et originale livrée par une plume poétique. L’auteure nous raconte l’amour, les passions, les doutes et affres de l’adolescence, ce jeu du chat et de la souris auquel se livre Tatiana et Eugène (deux personnages aux antipodes et si attachants) et se joue un peu de nous par la même occasion.

Je ne veux pas vous en dévoiler trop, j’avais essayé moi-même de ne pas en apprendre trop avant et j’ai été d’autant plus agréablement surprise. Tout ce que je peux vous dire c’est qu’il s’agit vraiment d’une histoire touchante qui fait énormément de bien.

Le seul bémol du livre audio c’est que, personnellement, j’ai du mal à rester concentrée sur les mots et la trame de l’histoire si je fais autre chose en même temps. En conséquence, je suis obligée d’écouter dans mon lit avant de dormir (comme les enfants)…

En bref : Une super expérience. Tentez-la !

Vous avez entendu parler de « Songe à la douceur »? Vous aimez écouter des livres audio? 

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Isa Poitou dit :

    Je n’ai lu que du bien de ce livre. Il faut que je le lise :). Merci pour ta chronique :)!

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense que tu vas beaucoup l’aimer 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Crisanasam dit :

    C’est vrai on a pas l’habitude des livres audio..La chronique que tu as fait de ce livre me donne envie de tenter l’expérience avec cette histoire toute poétique. Merci.

    Aimé par 1 personne

    1. Avec plaisir! J’espère que tu aimeras autant que moi. Reviens me dire ce que tu en as pensé. Personnellement je pense continuer l’expérience des livres audio en tout cas 🙂

      J'aime

  3. Je viens de découvrir ton blogue et j’adore franchement! J’entends fréquemment parler de ce livre et j’avoue que sa structure particulière me donne envie de le lire! Je sais que c’est un roman classé adolescent, est-ce que ça se ressent dans le style?

    Au plaisir!
    Megan

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup! Non ne t’inquiètes pas il ne fait pas du tout « adolescent ». Il y a deux styles de narration : un assez contemporain (qui pourrait éventuellement faire penser à de la jeunesse), mais il est si bien contrasté avec les magnifiques passages tout en poésie et très soutenus que ça contrebalance très bien! Tu me diras ce que tu en as pensé, je suis curieuse d’avoir ton avis.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s