Mon amie Adèle – Sarah Pinborough

Livre phénomène du moment, tête de gondole des librairies, hashtag #findedingue créé rien que pour lui, vous avez probablement entendu parler du roman « Mon amie Adèle ».

Malgré un résumé qui, au premier abord, ne me tentait pas plus que ça, je me suis laissée convaincre et je l’ai demandé pour mon anniversaire. Grand bien m’en a pris, car j’ai passé un très bon moment !

Le livre : « Mon amie Adèle »

IMG_4148

Crédit photo : Cosmic Sam

L’auteure : Sarah Pinborough  est une romancière britannique de fantasy et d’horreur. De l’âge de 8 ans jusqu’à se majorité, elle est restée en internat. Elle raconte que cela a beaucoup influencé sa manière d’écrire. Elle a commencé à écrire des romans alors qu’elle était enseignante au collège. Pour la suivre c’est ici!

Le résumé :  » LOUISE : Mère célibataire, elle est coincée dans un quotidien minuté. Un soir pourtant elle embrasse un homme dans un bar… sans savoir qu’il est son nouveau patron. DAVID : Psychiatre renommé et dévoué à sa femme, il regrette ce baiser mais ne peut s’empêcher de tomber amoureux de son assistante. ADÈLE : L’épouse de David semble n’avoir aucun défaut. Si ce n’est de vouloir à tout prix devenir l’amie de Louise… Fascinée par ce couple modèle, Louise se retrouve malgré elle piégée au coeur de leur mariage. Et peu à peu, elle commence à entrevoir des failles. David est-il l’homme qu’il prétend être ? Adèle, aussi vulnérable qu’elle y paraît ? Et par quel secret inavouable sont-ils liés l’un à l’autre ?  »

Mon avis : Un thriller psychologique qui commence en douceur pour aller crescendo tout au long de l’histoire. Ce roman est un véritable « page turner« . On est tour à tour dans la peau de Louise et d’Adèle : la maîtresse indépendante et la douce et servile épouse.

Contre toutes attentes, on s’identifie et on s’attache au deux personnages (jusqu’à un certain point) malgré leurs contradictions et leur personnalité  différente. L’auteure a su développer une vie intérieure riche chez ses protagonistes ainsi qu’une certaine ambiguité qui nous tient en haleine tout au long du roman.

Les questions sont incessantes : qui sont Adèle et David? Les apparences sont-elles trompeuses? Que veut réellement Adèle?

En plus de cette dimension psychologique et de l’axe central du couple, de l’amour destructeur et de l’adultère, vient se superposer l’impénétrable thème du sommeil accompagné de ses rêves/terreurs nocturnes, ce qui ajoute une petite dimension « fantastique » .

Tout cela, était sans compter la fin du roman qui est, en effet, une  « fin de dingue »  à laquelle on ne s’attend pas du tout et qui nous fait fermer le livre avec un expression en tête : « What the fu**?! » C’est certes un peu gros, mais c’est diaboliquement génial! Allez, je m’arrête là avant d’en dire trop.

En bref : Dîtes moi vite si vous avez autant aimé que moi!

Vous l’avez déjà lu? Vous en avez entendu parler? 

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Crisanasam dit :

    Je crois bien que je vais offrir ce livre pour Noël. D’après ton article il a l’air vibrant de suspenses..De quoi occuper les soirées de l’après Noël. Merci pour cette dècouverte.

    Aimé par 1 personne

    1. Cosmic Sam dit :

      Oui c’est une bonne idée cadeau! Je suis très contente de t’avoir donné envie de l’offrir 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.