La chambre des morts – Franck Thilliez

Si vous me suivez sur le blog, vous devez savoir que j’ai récemment découvert Franck Thilliez et que je suis tombée sous le charme de sa plume crue et incisive. Je vous parlais d’ailleurs de mes coups de coeur pour « Rêver » (ici) et « Sharko » (ici). Je poursuis donc mon exploration de la bibliographie de l’auteur avec « La chambre des morts ». 

Le livre : « La chambre des morts »

Crédit photo : Samsha Tavernier

L’auteur : Franck Thilliez est un écrivain français, auteur de romans policier et de thrillers, il est également scénariste. Il est l’auteur de nombreux livres salués par la critique qui se sont classés à leur sortie dans la liste des meilleures ventes. Pour le suivre c’est ici!

Le résumé : « Une voiture renverse un homme qui transportait un sac contenant deux millions d’euros. À son bord, Vigo et Sylvain, deux informaticiens au chômage, décident de garder le magot et de faire disparaître le corps. Quelques heures plus tard, Lucie Henebelle, du commissariat de Dunkerque, qui enquête sur la découverte du corps d’une fillette aveugle, découvre sur les lieux du crime des traces de pneu et une paire de lunettes appartenant au père de la victime venu verser une rançon… Commence alors une course contre la montre pour sauver des griffes d’un serial killer une autre jeune fille kidnappée. L’enquête dévoile un trafic de femelles loups, singes, chiens ou chats, le massacre et le dépeçage d’animaux mâles, l’adoration de poupées. Bref, toutes les pièces du puzzle qui composent l’identité du psychopathe. »

Mon avis : « La chambre des morts » est un livre qui remonte aux débuts de l’auteur (puisqu’il s’agissait de son 3ème roman et du premier tome des aventures de Lucie Henebelle, avant Sharko). Ayant commencé par « Sharko » le dernier tome en date, j’ai découvert certains aspects des personnages à rebours. En conséquence, j’ai apprécié en apprendre plus, avec ce livre, sur la personnalité tourmentée et mystérieuse de Lucie : un personnage borderline et passionné par les origines du mal (bien plus que dans « Sharko » où elle s’est beaucoup assagie).

L’intrigue se déroule dans les ruelles froides de Dunkerque, ancienne cité minière marquée par le coup de grisou de 1974, le chômage et la précarité qui en résulte. C’est au coeur de cette ambiance morose qu’une « bête » ténébreuse se met à enlever les femmes et les jeunes filles de la ville.

Taxidermie, anatomie, appât du gain, l’enquête relie peu à peu les points pour laisser émerger un terrible dessin/dessein.

J’ai trouvé ce livre moins abouti que les suivants notamment sa dernière partie car la chute de l’histoire arrive trop brutalement : à peine le temps de comprendre que le livre se referme déjà.

Ceci dit, on retrouve bien la patte de l’auteur : une atmosphère étouffante et glauque, une touche d’onirisme et l’exploration des vicissitudes de l’âme humaine. On ressent également l’influence cinématographique et notamment celles des films d’horreur « classiques » à la « Psychose ». D’ailleurs, Franck Thilliez a admis dans une interview (dont je vous glisse le lien ici) qu’il adorait se faire peur depuis qu’il était jeune et que les films d’horreur (« Le silence des agneaux« , « Freddy« , « Massacre à la tronçonneuse », « ça« ) l’avaient beaucoup marqué et avaient impacté sa façon d’écrire. Moi qui ne suis pas fan des films d’horreur, je vous rassure : pas d’insoutenable avec ce livre mais quelques moments sanglants dont Franck Thilliez a l’art.

En bref : Pas mon oeuvre préférée de cet auteur, mais j’ai passé un très bon moment, dévorée par le suspense et l’envie d’en savoir plus. J’ai découvert à l’occasion de ma lecture qu’une adaptation avait été réalisée. Je ne l’ai pas encore vue, mais je vous glisse la bande annonce ici.

Alors tentés? Vous avez vu le film? Quel est votre livre préféré de cet auteur? 

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Crisanasam dit :

    rien que la bande annonce du film fait frissonner alors quand est -il du livre. Une lecture s’impose pour découvrir ce suspens angoissant.

    Aimé par 1 personne

    1. Samshâ dit :

      C’est vrai que les livres de Franck Thilliez nous font toujours agréablement frissonner!

      J'aime

  2. Itinera Magica dit :

    J’ai ressenti comme toi : l’ambiance m’a séduite mais l’histoire était trop abrupte, trop mal amenée ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Sam dit :

      Oui on ressent bien dans sa façon d’écrire qu’il s’agit d’un de ses premiers romans. La progression est assez fulgurante car j’ai été conquise par les suivants que j’ai pu lire.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.