L’invitée du mois d’Octobre

Je reviens enfiiiin avec une nouvelle invitée sur le blog, histoire de céder un peu la place!

Ce mois-ci, je vous présente Myriem, une brillante diplômée de Droit international des affaires 🎓 Sportive, drôle, hyper-active et un tantinet maniaque (haha 😇), la charmante demoiselle a tout pour plaire!

img_20161008_092333

Je vous laisse découvrir son univers!

Que fais-tu un jour de pluie? 🌂

« Je m’installe dans un fauteuil bien confortable, près de la cheminée pour lire mon livre du moment ou regarder une série. »

14646583_10210708961268551_581068780_o

crédit photo : Myriem HK

Un coin que tu recommandes à Paris ? 

« Mon quartier d’adoption depuis presque un an : le Faubourg Saint Antoine, au niveau de la station Faidherbe-Chaligny. J’étais loin d’être enchantée à l’idée de m’installer dans Paris (étrange pour une jeune femme de 23 ans me direz-vous…). C’est que j’aime bien mon petit bout de campagne dans le 78 ! Finalement ce quartier me plaît beaucoup, le marché d’Aligre, la coulée verte tout près, la population très hétéroclite, les bars ou encore la proximité du centre de Paris. »

Des destinations rêvées? ✈️

« La forêt amazonienne au Brésil, les fjords en Norvège, la Nouvelle-Zélande, le Canada… Le monde entier ! »

(source)                                             (source)

Un projet un peu fou?

« Monter un salon de thé littéraire avec une amie 😉« 

La chanson que tu écoutes le plus en ce moment ? 🎶

« Little Wonder » de Jamie Woon. La folk (notamment Bob Dylan, fraichement couronné du prix Nobel de littérature) a bien aidé aussi pendant les périodes de révision, ça détend ! »

Une série à conseiller? 💻

« Ma série du moment : How to get away with murder? »

Un petit détail insolite sur toi ?

« Ma passion pour les chaussures (et ma manière très ordonnée de les ranger). »

Quel est ton livre préféré? 📖

« Le Message, d’Andrée Chedid »

message-andree-chedid

Comment l’as tu découvert ?

« Grâce à ma prof de français de 3ème, ça remonte ! »

Un petit résumé ?

« Il s’agit d’une histoire d’amour pendant un conflit armé. Un homme et une femme s’aiment et ont une histoire mouvementée (la guerre n’aidant pas). Ils sont censés se retrouver à un endroit déterminé après s’être quittés en mauvais termes. Mais la guerre n’aide pas à traverser la ville… La jeune femme, Marie, reçoit une balle perdue dès le début du roman et l’histoire commence ! Marie et Steph vont-ils réussir à se retrouver malgré la blessure de la jeune femme ? Steph va-t-il la retrouver à temps ? »

Pourquoi l’as tu particulièrement aimé ? ❤️

« C’est un livre court, simple à lire, mais profondément marquant du fait de son universalité. Je ne l’ai jamais relu (et la 3ème c’était il y a à environ 8 ans pour moi…), et pourtant je me souviens encore plutôt bien. Je me souviens encore de plusieurs personnages, du rôle de chacun et de l’émotion qu’ils m’ont procurée. Et aussi… c’est le premier livre qui m’a émue aux larmes. Il faut le lire pour savoir si c’était de joie ou de tristesse, ou les deux ! »

war-kiss

(source)

Est-ce que cette lecture a changé quelque chose pour toi?

« Après avoir lu le livre je me souviens m’être interrogée sur l’identité du conflit dépeint dans le roman. L’auteur ne l’indique jamais. C’est là l’une des forces du roman. Cette histoire reste actuelle peu importe le moment où on le lit. Des conflits armés passés comme présents auraient pu en être le décor. Ce livre m’a invitée à m’interroger sur la vie (qui continue malgré la guerre) et la mort lors d’un conflit armé. »

 

Merci Myriem pour ce beau voyage littéraire !! 

Si vous aussi vous êtes tentés par le livre préféré de Myriem, vous pouvez le commander ici ! 💳

L’invitée du mois d’avril

Coucou mes ananas dorés! 🍍

Je reviens avec ma rubrique « Invité du mois », histoire de céder un peu la place et d’arrêter de blablater à tout va!

Ce mois-ci, je vous présente la belle Viviane une franco-américaine de 28 ans : sportive 💪🏽(escrime, ballet, voile), brillante (« Maître » dans quelques mois) et super cuisinière 🍰… Bref la femme idéale haha !

IMG_20160411_135425

Je vous laisse découvrir son univers en mode portrait-chinois, ainsi que son livre fétiche !

Si tu étais une couleur, tu serais … ? 

Le rouge, couleur de la passion et de la vie.

Si tu étais un aliment, tu serais … ?

Un morceau de viande rouge (je sais, ce n’est pas politiquement correct)!

Si tu étais une plante, tu serais … ?

Un tournesol 🌻

Si tu étais un lieu, tu serais … ?

J’ai envie de dire l’Atlantique Nord 🌊

Ces questions sont difficiles, comment s’associer à une plante, à un lieu? Mais comme dit le poète « Homme libre toujours tu chériras la mer, la mer est ton miroir, tu contemples ton âme dans le déroulement infini de sa lame« .

4922d8325d780b97fbe4feec5a460ad5

Si tu étais une chanson, tu serais … ? 

Pour rigoler un peu: ‘Bang Bang‘ de Jessie J, Ariana Grande et Nicki Minaj 🎶🎸

Si tu étais une personne célèbre, tu serais … ?

Bernard Moitessier, le « vagabond des mers du sud », dont je conseille les livres d’ailleurs, si on aime les récits d’aventure.

bernard-moitessier-coll-arthaud

Si tu étais un objet, tu serais … ?

Une voiture. Une vieille « muscle car » à l’américaine, on m’emmènerait partout, je voyagerais partout. Et puis, c’est canon! 🇺🇸

car

Passons aux choses sérieuses, quel est ton livre préféré?

« East of Eden » de Steinbeck

east of eden

Comment l’as tu découvert ?

Dans la bibliothèque de mes parents.

Un petit résumé?

C’est l’histoire croisée de deux familles aux Etats-Unis, dont les destins vont s’entremêlés dans la vallée de Salinas en Californie. L’aspect sociologique est très marqué, comme dans la plupart des livres de Steinbeck. On a l’évolution sociale de ces familles sur trois générations, et par là, l’évolution de la société américaine dans sa généralité. C’est passionnant!

Le thème de l’affrontement entre le bien et le mal, entre Cain et Abel, est central (pour illustrer, les deux couples de frères se nomment Adam et Charles, et Aron et Caleb). Mais Steinbeck souligne que chacun a la liberté dans son choix entre le bien et le mal, notamment dans un passage absolument frappant qui concerne l’interprétation d’un mot de la genèse (je vous glisse le lien citant ce passage clé, si vous souhaitez faire votre propre analyse ici ! )

Pourquoi l’as tu tant apprécié? 

Je suis une inconditionnelle de Steinbeck. J’aime sa langue, qui est à la fois extrêmement simple et si puissante. Il a cette capacité, américaine peut-être, d’écrire des livres foudroyants avec des phrases les plus simples. Il m’émeut au plus profond avec une phrase: sujet, verbe, complément. J’aime beaucoup ses motifs aussi, j’aime lire ses descriptions du nord de la Californie, des paysages, des villes, des gens. On en sent presque l’odeur. La famille Hamilton se fonde sur sa propre histoire, Steinbeck décrit ce qu’il connaît.

Mais sur le fond, East of Eden sort du lot. Pour moi c’est son grand chef d’oeuvre. Par les personnages, je n’ai à ce jour, toujours pas rencontré un personnage aussi fascinant et effrayant que Cathy (je ne veux rien te gâcher donc je ne la décris pas). Tous les personnages et la complexité de leurs relations sont incroyablement construits. Le thème de l’éternelle lutte entre le bien et le mal est construit par les personnages, qui sont donc extrêmement riches et complexes. Steinbeck devait avoir une compréhension de l’âme humaine, de nos forces et de nos faiblesses, bien aiguisée pour pouvoir écrire comme il le fait.

Mais ce n’est pas qu’un livre lourd aux thèmes bibliques. Il y a des passages légers, et des passages drôles. Il y a beaucoup d’amour, un peu de naïveté, et des traces de mélancolie. La beauté inonde les pages.

Avec qui as-tu envie de le partager?

Avec toi! Et tout amoureux de la littérature 😉

En bonus j’inclus un lien vers une lettre qu’il a écrit à son fils, à propos de l’amour sentimental, que je trouve exquise : ici ! ❤️

4c990955689c6ef3a5689e256b8beb05

 

Thanks Viviane!!

Alors, connaissez-vous ce classique de la littérature ? Avez vous envie de le découvrir? Si oui, vous pouvez l’acheter ici.

L’invité du mois de février

Coucou les amis 👋🏽

Je reviens avec l’invité du mois, cette fois au masculin! Laissez moi vous présenter Antoine un beau jeune homme de 24 ans (-2mois) futur mastodonte de la finance (branche communication) 😉 fana de bonbons 🍡🍬🍭, de judo et on l’espère un futur écrivain (fingers crossed très très fort pour lui!)

mms_img19806669861

Avant de découvrir son livre fétiche, plongeons un peu dans son univers! 🔮

Dans quel pays aimerais-tu voyager ?
Deux pays m’attirent pour des raisons opposées :
Le Japon pour sa culture traditionnelle et en même temps moderne, sa gastronomie et bien sûr pour le judo !

japon_kyoto_temple_kiyomizu-dera_coward_lion_fotolia
Et le Québec, je n’ai jamais rencontré de peuple aussi accueillant et ouvert, si je pouvais travailler un temps là-bas ce serait parfait.

quebec
Quelle serait ta journée idéale ?
Elle commence très tard c’est certain! Encore une fois, deux options selon mon humeur :
– Se réveiller en fin de matinée et lire jusqu’à 16h la couette remontée jusqu’aux menton et le soir pouvoir geeker au-delà du raisonnable  (4h du matin ça passe encore ?).
– Après un réveil tardif, passez sa journée sur Paris, se perdre dans ses rues pour découvrir de nouveaux lieux, manger en terrasse un livre à la main, se faire un ciné en solo et rejoindre ses amis le soir pour un verre.

Quel est ton film culte ?
« Hannibal » : sans concession, Anthony Hopkins est un acteur unique, il rends un psychopathe attrayant et morbidement attirant.

Je glisserais quand même « Les Tontons Flingueurs » qui en terme de répliques cultes est un vrai trésor.

Si tu étais célèbre tu serais … ?

AA
A l’image d’Alexandre Astier : parolier, humoriste, acteur, réalisateur… Le nombre de ses casquettes se limitent à ses nombreuses envies.
Des citations pour le plaisir : 

« Le gras c’est la vie »
« Vous avez tort de penser que les péquenauds ne savent pas se battre. D’ailleurs, quand un roi se fait dessouder, c’est souvent les péquenauds qui s’y collent. Méditez ça. »
« Quoi que vous fassiez, vous vous apprêtez à devenir, pour vos enfants, un vieux con. Le mieux est de l’accepter le plus tôt possible. »

Ton dernier coup de cœur ? 

Mes coups de cœur sont multiples, je vais commencer par un livre qui mérite toute votre attention si vous êtes, comme moi, accro au fantastique : « Les poudremages, la promesse du sang » de Brian McClellan, un livre qui mêle magie et poudre à canon, fantaisie et révolution française… un délice!

livre-la-promesse-du-sang-1
Côté cuisine il y a l’Hokkaido, un restaurant japonais (cuisine du nord) qui vient d’être refait à neuf, sa cuisine copieuse et plus qu’abordable séduit autant l’étudiant que le cadre moyen ou ton plan drague du moment 😜, n’ayez pas peur de la queue, c’est signe de qualité!

hokkaido

Hokkaido 14, rue Chabanais, 75002 Paris.

Pour finir, « Deadpool » actuellement en salles :  le héros Marvel qui brise le quatrième mur, humour corrosif et scènes de baston à volo, que demande le peuple ?!

Quel est ton livre préféré?

On en arrive à la question fatidique, la plus dure… c’est comme choisir entre ses enfants. Mais aujourd’hui, je vais m’orienter vers une œuvre fantastique des plus sérieuses : « La zone du dehors » d’Alain Damasio.

la zone du dehors

Comment l’as tu découvert ?

J’avais déjà lu un autre roman (« La horde du contrevent ») que je vous recommande tout autant, mais je risque de digresser longtemps dessus 😉.

Un petit résumé du livre?

L’action prend ainsi place dans une société du futur (pas si éloignée que ça, cela dit…) dite « idéale » : la ville de Cerclon, petit modèle de démocratie constituant l’une des premières colonies spatiales nées de la Guerre ayant rendu une bonne partie de la Terre inhabitable.
La Zone du dehors ne fait rien d’autre que raconter la révolte libératrice de cinq personnages, perclus de contradictions, hantés de pressions sociales et tous forcément attachants. C’est tout ? Oui, mais c’est déjà beaucoup. Le style inimitable de Damasio élève le récit avec intelligence et brio. Quant à la révolution, le thème est tellement universel qu’on ne peut guère qu’y adhérer.

 

18b92f2e7d3fe10083cac04ac3bef559

732a6fb301da533acb67da131084cf10
Pourquoi l’as tu particulièrement aimé?

Par son histoire riche et nerveuse et son univers (impitoyaaaaaaahableuuuuh) Orwellien, je n’ai pas la prétention de le comparer à Orwell, mais presque. l’ouvrage dénonce une future réalité probable et cherche à répondre à une question au premier abord d’une grande simplicité mais qui, au fond, relève d’une complexité abyssale : comment, aujourd’hui en Occident, se révolter ? Contre qui ? Contre quoi ? Pourquoi?
Ce n’est pas un livre qui se donne facilement, ni qui se donne à tous. La lecture est ardue, mais sans adhérer à un certain coter très anarchiste, je me retrouve dans ces mini révolte du quotidien.
« La Zone du Dehors » a le mérite de nous faire profondément réfléchir, non seulement sur notre société mais aussi sur nous, nos modes de vies, nos aspirations, nos petites révoltes au quotidien.
Quoi de mieux, pour finir, que les mots de l’auteur lui-même, ces mots qui, pour beaucoup, ne manqueront pas de résonner longtemps : « Déchirez la gangue qui scande « vous êtes ceci », « vous êtes cela », « vous êtes… ». Ne soyez rien : devenez sans cesse. L’intériorité est un piège. L’individu ? Une camisole. Soyez toujours pour vous-même votre dehors, le dehors de toute chose.»

0dfdc5a797dab9581c884ba85166dba3

bd64abb0971746ae03b70eb2f86fe158
Est-ce que ça a changé quelque chose pour toi ? 

Ça va paraitre très extravagant (voire hautain) mais ce livre m’a permis d’acquérir une réelle mise en perspective de la société (contrainte, consommation…), et de se mettre à réfléchir devant un simple défense d’afficher (Sans partir dans un intellectualisme bidon). Et bien sur ce livre m’a permis de m’évader le temps d’une lecture.

8a29df63ce6869cb96a6ef0aad69945e

Merci Antoine pour ce beau voyage de l’espace!! 

Si vous aussi vous êtes tentés par le livre préféré d’Antoine, vous pouvez le commander ici

L’invitée du mois de décembre

Je suis de retour avec la dernière invitée de l’année 2015 (déjà!)

Je vous présente la pétillante Camille : étudiante en dernière année de droit international des affaires (tiens une camarade!)

La jolie blonde a toujours le mot pour rire et possède une répartie de folie! En plus de ça, c’est une geekette qui adore les jeux vidéos et la nouvelle technologie…

IMG_20151227_211000

 

Je vous laisse découvrir un peu plus de son univers grâce à son livre préféré.

Avant de savoir quel est ton titre fétiche, apprenons brièvement à te connaître : 

Dans quel pays aimerais-tu voyager ?

J’aimerais aller à peu près partout au cours de ma vie mais un de mes projets à long terme vise l’Asie du Sud-Est pour un bon gros tour dans le coin (et plus particulièrement le Cambodge)
Ta journée idéale ?

Hmm j’ai pas vraiment de vision d’une seule journée idéale (un voyage, un film génial, un gâteau au chocolat bien fat, revoir des potes… les possibilités sont nombreuses). On va dire que si j’ai un bon ratio entre les trucs cools et les trucs moins cools (marcher dans le caca qui t’attendait sagement sur un trottoir, qu’on insulte ton œuvre préférée, te faire déboîter l’épaule par un passant…) c’est une bonne journée !

Ton film culte ?

THE question hardcore. Il y en a plein très connus qui me viennent immédiatement à l’esprit (2001, no country for old men, old boy, les 3 quarts de la filmographie de Miyazaki…) Ils sont trop nombreux. Je vais plutôt en prendre un « récent » pour lequel j’ai eu un énorme coup de cœur et qui a été beaucoup critiqué (pas forcément pour de bonnes raisons) : Cloud Atlas. Des réalisateurs de talent, de très bons acteurs, différents genres de films, beaucoup d’émotions pour le spectateur, un montage intelligent, une musique géniale…bref il a des défauts mais je le trouve culte.

Ton dernier coup de cœur ? 

Très récemment j’en ai eu deux : la série Sense 8 (des Wachowski). Je la trouve véritablement parfaite (histoire, personnages, musique, acteurs, réa…) j’attends impatiemment la 2ème saison; et le dernier Star Wars (oui il a des défauts, mais je me suis quand même éclaté devant).

Je vous glisse le trailer de Sense 8 : 

Ainsi que celui de SW 2 (au cas où vous auriez dernièrement séjourné dans un igloo) : 

Quel est ton livre préféré?

517GX93S94L._SL460_
Encore une fois, j’en adore mille milliards mais le choix reste facile à mes yeux: il s’agit de « Sunk » de David Calvo et Fabrice Colin avec les illustrations d’Arnaud Cremet (oui oui, il y a des dessins, elle est pas belle la vie ?!)

15cb06846839c48accd3a218d8e37ea4

5490e6b81955f88121d4ca0bc16bc076
Comment l’as tu découvert ?

Je ne sais plus quel âge j’avais mais j’étais enfant et une amie de ma belle-mère de l’époque (dont j’ai totalement oublié le nom : de l’amie, pas de la belle-mère hein…) me l’avait offert pour Noël. D’ailleurs, elle pensait que c’était un petit livre pour les jeunes (N’offrez pas ça à un gosse)!

e2998467344144f813f288f04d012539

 

Un petit résumé du livre?

Avant de faire mon propre pitch, je tiens à mettre le résumé de la 4ème de couverture car c’est le meilleur que j’ai vu de ma vie. C’est long mais ça vaut le coup, ça capture totalement l’esprit du livre !
Le pitch du livre : « Sunk est un monde qui coule. On ne sait pas très bien si c’est l’eau qui monte ou si c’est l’île qui descend, mais soyons honnête, ça ne change pas grand-chose au problème : les habitants paniqués grimpent vers des hauteurs toujours plus étroites et mal fréquentées, et le processus de destruction suit inexorablement son cours. Sous l’œil attentif du mystérieux Sémaphore, Arnaud et son frère Sébastien (mythomane imaginatif et magicien complexé) font comme tout le monde : ils sauvent leur peau. Dans un univers d’Orques épaulards, de bateaux en pierre, de canards et de bicyclettes rouillées, ils rivalisent d’inventivité pour retarder l’inéluctable — en inventant des religions, par exemple. Ou en se mouchant. Mais face à la mer hérissée de dents pointues, face à la Roue De la Fortune Tueuse, face surtout à l’ineptie congénitale de leurs compatriotes, nos amis ont-ils la moindre chance ? Inutile d’envoyer des SMS, c’est pas vous qui décidez. Inspirée par des écrivains français oubliés depuis longtemps, parfaitement documentée, hantée par les fantômes de Jacques Tati, Marcel Pagnol et Robert E. Howard, cette parabole initiatique, contenant de vraies recettes de pizza inédites, trimbalera le lecteur téméraire de villes boueuses en révélations fracassantes, avec en son cœur une seule devise : si le naufrage est inévitable, détends-toi, ami, et reprends donc un Picon bière. »
Mon pitch : Pour faire simple, il s’agit de deux frères (aux personnalités radicalement différentes) qui ont une vie franchement pas terrible dans un village paumé sur une île. Le village va bientôt être inondé (car l’eau monte ou l’île coule et il y a des requins pas très sympas dans la mer) donc ils se barrent avec une équipe composée d’idiots afin de survivre.

dfb86903af1d87426d38fd5a81ce9c9b

d901d2629e02f9e94a2f9d09f195237c

Pourquoi l’as tu particulièrement aimé?

Là aussi c’est simple : ce livre a tout. Déjà plusieurs genres se mélangent. On a de la tragédie, de la comédie, de l’aventure, un poil de fantasy (d’ailleurs, l’équipe du début me fait penser à une sorte de Communauté de l’anneau mais version bras cassés). L’humour et les situations sont totalement absurdes et pourtant les évènements qui se déroulent dans ce monde sont d’une gravité terrible. Les personnages principaux sont complètement paumés et imparfaits sous tous les angles mais attachants. C’est une œuvre qui fait ressentir énormément d’émotions. Je précise aussi qu’il y a de la violence et du sexe (c’est pas « Game Of Thrones », mais pas non plus « Mon Petit Poney« ). Le style d’écriture est très moderne et original. Il y a également le 3ème personnage principal qui est le mystérieux sémaphore; et il y a vraiment une recette de pizza dedans !
Bref, c’est un livre qui est centré sur des trucs universels (Est-ce que la vie a un sens? Comment survivre? Protéger quelqu’un qu’on aime? ). Plus que tout, ce livre ne se prend pas au sérieux et ça fait du bien.

936b504d7a01e6a1503e33408c7fe625
Est-ce que ça a changé quelque chose pour toi ? 
Ma première lecture date d’il y a un bail, je sais juste qu’il m’a profondément marqué, que ce soit les personnages ou le monde très étrange dans lequel l’histoire se passe. Je n’ai pas pris une décision vitale après l’avoir fini, mais ça a sans aucun doute influencé mes goûts ultérieurs !

9ade8e6132645da1b23b7eb16738f370

Merci Camille, personnellement ça m’a donné très envie de découvrir ce livre! Et vous? 

Pour le commander c’est ici!

L’invitée du mois de novembre

Ce mois-ci, je reviens en force avec mon invitée du mois. Encore une jolie demoiselle mais ne vous inquiétez pas je céderai bientôt la place à la gente masculine.

Notre miss November s’appelle Soukaïna alias Souki : étudiante en droit et éthique des affaires (Mazet!) Elle collectionne les mugs, est accro au café serré et patine comme la « Reine des neiges » !

IMG_20151121_171440

 

Je vous laisse découvrir un peu plus de son univers grâce à son livre préféré.

Avant de savoir quel est ton titre fétiche, apprenons brièvement à te connaitre: 

Quel est ton film préféré? 

« Very bad trip 1 » qui me fait toujours autant rire.

Ton péché mignon? 

Le chocolat c’est la vie !

Ta chanson du moment? 

« Hello » d’Adèle

Ton dernier craquage shopping? 

Des bottines beaucoup trop chères pour mon budget, mais je les aime d’amour !

Quel est ton livre préféré? 

les highlanders

Ce n’est pas un livre, mais une saga. En raison de mes études laborieuses, je n’ai pas trop le temps de profiter et pour que mon cerveau tienne le choc, je lis des romans un peu fantastiques, historiques et romantiques. La série « Les Highlanders » de Karen Marie Moning correspond parfaitement à cette définition.

La collection comporte 8 tomes. Toutes les histoires sont en lien les unes avec les autres et se situent dans le passé (XVI-XVIIIème siècles) comme dans le présent principalement en Ecosse, mais également aux Etats-Unis ou encore à Londres.

Cette collection est par ailleurs complétée par une autre de la même auteure : « Les Chroniques de Mackayla Lane ». Je la conseille vivement également!

3f21eec2d3dd3f8ea9f32bcf9f714525

4fd09b5a40786205de6740ca0e8181fe

Comment as-tu découvert cette série littéraire? 

Je lisais jusque-là des bouquins un peu fleur bleue se déroulant à l’époque de la hiérarchie nobiliaire en Angleterre (ceci motivé par mon admiration pour les oeuvres de Jane Austen). J’ai cependant fini par me lasser de ces lectures. J’avais besoin de plus d’action. C’est en geekant sur Facebook que je suis tombée sur la page de cette auteure. Ce que j’y ai lu m’a donné envie. Je suis donc allée acheter le premier tome que j’ai terminé en un temps record de 5 heures !! Le lendemain je suis allée chercher l’intégralité de la série (je ne fais pas les choses à moitié). En 1 mois, j’avais tout lu! Il faut dire que cette collection est tout bonnement MER-VEI-LLEU-SE!

71d9fd41fe8b43152728c817295ea2a2

227d521659ec3657c4d173613d2357df

Un petit résumé du premier tome?

« Tome 1 La malédiction de l’Elfe Noir » : l’histoire commence avec Adrienne de Simone, une femme du XXIème siècle à qui la vie n’a pas souri, notamment en ce qui concerne les hommes. Après avoir été manipulée et violentée par son magnifique riche et puissant fiancé, elle s’est promise de ne plus jamais tomber amoureuse des hommes trop beaux. Cette promesse n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd : Adam Black, un fae noir, cherche à se venger d’Hawk (un highlander écossais du XVIème siècle à la beauté parfaite et à qui aucune femme ne résiste) en lui envoyant pour fiancée la seule femme à la fois belle et intelligente qui le repoussera avec mépris et se refusera à lui. C’est ainsi qu’Adrienne se retrouve propulsée à travers le temps pour épouser Hawk. Bien que stupéfaite, elle se plie à la situation et se fait passer pour une femme qu’elle n’est pas afin de survivre. Lorsqu’elle rencontre son mari, Adrienne est éblouie par sa beauté, ce qui la conduit à lui résister de toutes ses forces. Mais ces résistances ne font qu’encourager Hawk et lorsque le fae noir Adam Black, déguisé en forgeron, tente de séduire Adrienne à son tour on se demande si elle va succomber ou réussir à retourner dans son temps.

5c153dc6cee86ef29842270c12612d92

7be1157ccdf9222d2694367bbd8a40bb

Le petit plus ? 

Cette saga nous propose un petit voyage dans le temps et dans les légendes écossaises, ainsi qu’un jeu de séduction des plus passionnants. Un mélange parfait à mon sens : juste ce qu’il faut pour s’évader du quotidien parfois stressant (surtout avec les cours). De tome en tome, l’auteure sait nous tenir en haleine et nous rendre accros : difficile de faire une pause dans sa lecture. En plus, je suis captivée par l’Ecosse : ses highlands, ses châteaux abandonnés voire hantés, sa mysticité, sa météo indomptable… Bref tout ce qui fait le charme sauvage de ce pays.

cf1ebaf5c88c538c30dfdde874c18a2d

ebabce3f52c7b9d6c5b702c9e4298d7f

Merci Souki ! 

Et j’ai le plaisir de vous annoncer que la demoiselle part pour 6 mois à Dundee en Ecosse dès janvier prochain. Un de ses rêves va donc pouvoir se réaliser !! On espère qu’elle nous enverra plein de jolies cartes postales de joueurs de cornemuse en kilt ! 

 

carte-postale

 

0a25756b7ccfb9fc6148fab5369f8dcb

 

Pour commander « Les Highlanders »

Et « Les Chroniques de Mackayla Lane »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’invitée du mois d’octobre

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je cesse de blablater et je cède la place pour ma nouvelle rubrique « l’invité du mois » !
Je vous présente donc notre miss October : la belle Anaïs. Cette brunette a 28 ans et travaille dans la comm’ en tant que community manager pour le super magazine féminin Paulette.
Elle est également passionnée de tatouages, de chats ( surtout de Gros’Tas son ami le chat) et de mode. Notre miss October est d’ailleurs blogueuse tendance, allez vite découvrir son blog plein d’idées mode et DIY!!

Place à sa petite interview pour vous faire découvrir son livre coup de cœur :

IMG_20150919_130049


  • Quel est ton signe caractéristique ?

Je possède plus de 50 tubes de rouge à lèvres, un de chaque nuance !

  • Quel est ton livre préféré ?

« Robert des noms propres » d’Amélie Notomb.

IMG_1320

  • Qu’est-ce qui t’as donné envie de lire ce livre ?

Ces romans m’ont accompagnée une partie de mon adolescence, notamment lorsque je faisais du théâtre. Celui-ci était le dernier en date j’avais donc naturellement envie de le découvrir.

  • Pourrais-tu nous faire un bref résumé ?

C’est l’histoire de Plecture qu’on suit depuis son enfance jusqu’à sa vie de jeune femme. Elle n’a pas une vie facile (tout comme son prénom d’ailleurs). Elle est née en prison d’une mère folle qui lui prédit un fabuleux destin de danseuse. En effet, elle finira à l’opéra de Paris où on la suit dans le monde cruel des petits rats et dans ses souffrances et son anorexie, suivie de son difficile retour à la réalité.

  • Pourquoi ce coup de cœur ?

Pour le ton très décalé et original du livre (à l’image de son auteure et de la chanteuse Robert qui a inspiré ce livre). On découvre au fil des pages l’univers abracadabrantesque de Plectudre : son amoureux se transforme en guerrier ottoman, elle vit en plein conte des milles et une nuits. Puis avec l’adolescence les problèmes arrivent. Cette partie du livre m’a particulièrement touché parce que la transition vers l’âge adulte est toujours compliquée surtout pour les filles : le sentiment de rejet à l’école et l’anorexie.

  • À qui le prêterais-tu ?

À une petite sœur

  • Une petite citation ?

Même deux :

« Le ballet classique est l’ensemble des techniques visant à présenter comme possible et raisonnable l’idée de l’envol humain. Dès lors, comment s’étonner des atours grotesques voire grand-guignolesques dans lesquels cette danse s’exerce ? S’attend-on vraiment à ce qu’un projet aussi dingue soit celui de gens sains d’esprit ? »

« L’assassinat a ceci de comparable avec l’acte sexuel qu’il est souvent suivi de la même question : que faire du corps ? »

IMG_1326

Alors courez, volez tels de petits papillons pour découvrir « Robert des noms propres » d’Amélie Notomb !

Crédit photos : Samsha Tavernier