Ma pile à lire de l’été

Les vacances approchent, le soleil est au rendez-vous. C’est le moment parfait pour s’accorder du temps et « chiller » sur une serviette au bord de la plage ou sur une terrasse avec un iced coffee à la main.

Quoi de mieux que de consacrer un peu de ce temps de repos pour se plonger dans un bon livre? Personnellement, c’est bien ce que je compte faire!

Je vous parle de ma pile de livres à lire cet été, en espérant vous donner envie avec certains de ces titres. J’ai essayé de choisir différents styles, histoire de ne pas rester toujours dans la même ambiance : « feel-good », aventure, suspense, romance et littérature étrangère.

Je ne garantis pas de me tenir à cette liste parce que je suis une acheteuse de livres compulsive, mais je vais essayer!

En tout cas, vous retrouverez rapidement mes avis complets sur tous ces titres dans la catégorie « mes avis lectures« .

« La merveilleuse boutique de crèmes glacées de Viviane » – Abby Clements

Le résumé : « Quand Imogen et Anna héritent de façon totalement inattendue de la petite boutique de crèmes glacées de leur grand-mère, leur vie va se trouver chamboulée.
Le glacier qui se trouve à Brighton en bord de mer possède énormément de charme mais n’attire plus les clients. L’été approchant à grand pas, les deux sœurs vont devoir trouver des solutions !
Leur meilleure volonté pourra-t-elle surmonter les tensions dans leurs familles leurs vies sentimentales agitées et le très réputé climat anglais ? Une chose est sûre, cet été ne sera pas comme les autres… »

🍦🍦🍦

« Jungle » – Miguel Bonnefoy

Le résumé : « Au mois de décembre 2014, il m’a été permis de prendre part à une expédition au Venezuela, dans l’Etat de Bolívar, plus précisément dans la municipalité de la Gran Sabana, pour y écrire un livre. Il était question de gravir la montagne de l’Auyantepuy, de la traverser et de la redescendre en rappel par la gorge du Diable, où se situe la cascade la plus haute du monde, le Kerepakupai Venà. Nous avons vécu pendant quinze jours au milieu d’un paysage fait de torrents et de marécages, de bois serrés et pluvieux, dans la chaleur épaisse des forêts équatoriales. Nous étions quatorze hommes. Avant le départ, je lus tout ce que je trouvais sur le sujet. Du vieux manuscrit jusqu’au traité de biodiversité, je m’enfermai dans des bibliothèques et des librairies, je rencontrai des archéologues et des géographes, des journalistes spécialisés dans les exploitations minières et des poètes de Ciudad Guayana. J’abattis le travail de plusieurs hommes pour dresser une monographie régionale de la Gran Sabana. Je dois confesser ici que, lorsque je posai le premier pied dans la jungle, je compris que mon effort avait été vain. Toutes les pages des bibliothèques ne peuvent rien devant l’architecture d’une fleur. »

« La douleur du dollar » – Zoe Valdes

Le résumé : « Pour Cuqua, dite « la môme », petite Cubaine surprenante par sa candeur et sa générosité, la vie est sacrifice. Son premier dévouement, elle le dédie à « Ouane », celui qui l’embrassa un soir de fête. Pour cet amour unique, elle entre en religion, allant jusqu’à se mutiler – elle s’arrachera les dents – pour ne plus plaire aux autres. Cuqua ne cessera plus, pendant 30 ans, de guetter le retour de ce trafiquant mafieux anti-révolutionnaire. De même, l’amour qu’elle porte à sa fille est enraciné dans une profonde abnégation. Mais loin de prendre toute la mesure de ce sacrifice, par désir d’indépendance et par fierté, sa fille la repousse. Seuls ses amis, fidèles, originaux, perçoivent en Cuqua cette « femme célibataire habitant sur une île musicale et prétentieuse, plus seule qu’un solo, et mille fois plus pauvre que Cendrillon ». Enfin, le dernier renoncement de Cuqua demeure celui dont souffrent tous les Cubains. »

🍦🍦🍦

« Mascarade » – Ray Celestin

Le résumé : « 1928. Chicago est la cité de tous les contrastes. Du ghetto noir aux riches familles blanches, en passant par la mafia italienne tenue par Al Capone, la ville vit au rythme du jazz, de la prohibition et surtout du crime, que la police a du mal à endiguer. C’est dans ce contexte trouble qu’une femme appartenant à l’une des plus riches dynasties de la ville fait appel à l’agence Pinkerton. Sa fille et le fiancé de celle-ci ont mystérieusement disparu la veille de leur mariage. Les détectives Michael Talbot et Ida Davies, aidés par un jeune jazzman, Louis Armstrong, vont se charger des investigations. Au même moment, le corps d’un homme blanc est retrouvé dans une ruelle du quartier noir. Le meurtre en rappelle un autre à Jacob Russo, photographe de scènes de crime, qui décide de mener son enquête. Quel est le lien entre ces deux affaires ? Y a-t-il un rapport avec le crime organisé ? Car la vieille école d’Al Capone et de la contrebande d’alcool est menacée par de jeunes loups aux dents longues qui, tels Lucky Luciano ou Meyer Lansky, n’hésitent pas à se lancer dans le trafic de drogue. Jazz, mafia, tensions raciales et meurtres inexpliqués. »

« A fleur de peau » – Jodi Picoult

Le résumé : « Quand votre fils ne vous regarde jamais dans les yeux… comment savoir s’il est coupable ? Adolescent atteint du syndrome d’Asperger, Jacob Hunt ne se passionne que pour la criminologie. Lorsqu’un assassinat se produit dans le quartier, il devient le suspect idéal. Enfermé dans sa bulle, Jacob est incapable de se défendre. Sa mère et son frère décident alors de se battre face à l’intolérance et l’incompréhension qui ont toujours menacé leur famille. »

🍦🍦🍦

« Le parfum des fraises sauvages » – Angela Thirkell

Le résumé : « Mary Preston, jolie jeune fille sans fortune, est invitée par sa tante Agnès à passer l’été dans sa splendide propriété familiale, au coeur de la campagne anglaise. À Rushwater House, la saison s’annonce pleine de surprises, de frivolités et d’insouciance. Mais le coeur de Mary sera mis à rude épreuve face au séduisant et séducteur David Leslie, l’artiste de la famille qui navigue entre Londres et Rushwater… Cependant, Agnès et sa mère, la sémillante Lady Emily, espèrent persuader la jeune femme de faire un tout autre mariage, bien plus convenable. Entre les balades au clair de lune dans les jardins resplendissants et le grand bal organisé à Rushwater, cet été comblera-t-il les espérances romantiques de Mary ? »

Alors, est-ce que vous avez envie d’emmener un de ces livres dans votre sac de plage? Avez-vous une liste de lectures estivales? 

Crédit photos : Cosmic Sam

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. teabeestrips dit :

    Jungle est le genre de livre que j’aime bien lire.

    Aimé par 1 personne

    1. Cosmic Sam dit :

      Je te donnerai vite mon avis ! En tout cas du même auteur j’avais adoré « Sucre noir », une belle ode à l’environnement et une magnifique plume (https://thecosmicsam.com/2017/09/15/sucre-noir-miguel-bonnefoy-rencontre/)

      Aimé par 1 personne

  2. Crisanasam dit :

    J’ai lu la douleur du dollar et j’ai bien aimé . Je me laisserai bien tenter par jungle pour m’imerger dans u.e ambiance équatoriale.

    Aimé par 1 personne

    1. Cosmic Sam dit :

      J’ai hâte de lire ces deux titres, je te donnerai mon avis 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.