Si la lune éclaire nos pas – Nadia Hashimi

J’avais entendu parler de Nadia Hashimi suite à son livre « Ma vie de Bacha Posh » qui a fait un certain bruit sur la blogosphère. Cette auteure Afghano-Américaine s’intéresse, en effet, aux sujets relatifs à l’Afghanistan et à toutes les difficultés (la guerre et les talibans) rencontrées dans ce pays qui ont provoqué un exode forcé des populations.

Le thème de l’immigration étant malheureusement une triste actualité, j’ai tout de suite été emportée par la curiosité.

Le livre : « Si la lune éclaire nos pas »

Crédit photo : Cosmic Sam

L’auteure : Nadia Hashimi est née a New-York et a grandi dans le New Jersey et en Afghanistan. Ses parents sont tous les deux originaires d’Afghanistan qu’ils ont quitté au début des années 70 avant l’invasion soviétique. Elle est l’auteur de quatre romans, « La perle et la coquille« , « Ma vie de Bacha Posh« ,  « Pourvu que la nuit s’achève » et « Si la lune éclaire nos pas ».

Le résumé : « Kaboul est entre les mains des talibans. Depuis que son mari, considéré comme un ennemi du régime, a été assassiné, Fereiba est livrée à elle-même. Si elle ne veut pas connaître le même sort que son mari, elle doit fuir. Après avoir vendu le peu qu’elle possède, elle entreprend un voyage périlleux avec ses trois enfants, dans l’espoir de trouver refuge chez sa sœur, à Londres. Comme des milliers d’autres, elle traverse l’Iran, la Turquie, la Grèce, l’Italie et la France. Hélas, les routes de l’exil sont semées d’embûches : que devra-t-elle sacrifier pour de meilleurs lendemains ? »

Mon avis : Emotions garanties avec ce livre qui traite de la triste réalité qu’est l’immigration clandestine.

Dans un premier temps, on apprend à découvrir l’histoire et la personnalité de Fereiba, une jeune femme qui a perdu sa mère et qui est élevée par une belle-mère ne supportant pas d’être ramenée à la condition de « seconde épouse » d’un mari absent. Malgré les difficultés et les traditions, Fereiba s’avère être une battante qui fait tout pour s’en sortir et rencontrer l’amour. On s’attache presque immédiatement à elle et on lui souhaite le meilleur…

Malheureusement,  alors qu’elle se constitue sa propre famille et accède enfin à un tant soit peu de sérénité, la situation politique se détériore en Afghanistan et bientôt les talibans prennent le pouvoir.

Fereiba va alors devoir quitter son pays en compagnie de ses trois jeunes enfants. L’aîné Salim va devenir, malgré lui, l’homme de la famille. Peu à peu, ce dernier prend de plus en plus de place pour finalement prendre le statut de narrateur à la place de Fereiba.

Salim est à mi-chemin entre l’enfance et l’âge adulte et va être contraint de grandir de la plus terrible des manières. Sur le chemin vers l’Angleterre – terre promise – il va rencontrer un grand nombre d’obstacles et être confronté à la misère humaine, le désespoir et la violence. Sur la route, il fera également face à ses premiers émois, amoureux notamment, et rencontrera des personnes bienveillantes dont on ne peut qu’admirer le dévouement.

Nadia Hashimi rend ses personnages terriblement humains et inévitablement attachants. On tremble pour eux face à ces épreuves et on espère de tout notre coeur qu’ils finiront par s’en sortir et avoir des jours meilleurs.

Malgré cela, Nadia Hashimi ne sombre pas dans le pathos ou dans le roman « tire-larmes », ce qui le rend plus crédible selon moi et donc plus fort.

Ce roman tout en restant une fiction est inspiré de la vie de tant de personnes, bien réelles. Il est important de lire ce type de récits, lesquels permettent de nous faire prendre conscience de la vie de ces personnes (ce que l’on a parfois tendance à oublier dans notre bulle de confort).

« Si la lune éclaire nos pas » m’a rappelé le roman « Ce soir on regardera les étoiles » d’Ali Eshani (ici) dans lequel l’auteur raconte sa propre expérience.

En bref : Une très belle lecture, émouvante et indispensable pour mieux comprendre l’immigration et les terribles conditions dans lesquelles les immigrés survivent en espérant vivre tout simplement…

J’espère vous avoir donné envie ! Vous avez lu d’autres livres de cette auteure ? 

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. nearbychristie dit :

    Le genre de roman qui me fera, à coup sûr, verser quelques larmes… Merci pour le partage, je prends note!

    Aimé par 1 personne

    1. Cosmic Sam dit :

      C’est vrai qu’il est difficile de ne pas être émue avec ce genre de récit. Je suis ravie de t’avoir fait découvrir ce livre !

      Aimé par 1 personne

  2. Crisanasam dit :

    C’est vrai qu’installé dans notre bulle de confort comme tu le dis si bien on est loin de comprendre toutes ces souffrances qui mènent à un périple sans fin. Merci pour la présentation de ce roman . Ce sera ma prochaine lecture.

    Aimé par 1 personne

    1. Cosmic Sam dit :

      C’est un roman nécessaire et émouvant. Je suis contente de te l’avoir fait découvrir!

      J'aime

  3. eimelle dit :

    je pense qu’il pourrait me plaire en effet!

    Aimé par 1 personne

    1. Cosmic Sam dit :

      J’espère que ce sera le cas! N’hésite pas à me dire ce que tu en auras pensé une fois lu 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.