Mes lectures du mois d’octobre

Aujourd’hui je vous propose la chronique de mes lectures du mois d’octobre : du classique, du frisson et de l’optimisme au programme!

N’hésitez pas à partager vos avis !

IMG_20151022_131329

Le livre : Histoires extraordinaires (pour le commander)

Ce recueil de nouvelles compile les histoires suivantes :
• Double assassinat dans la rue Morgue
• La lettre volée
• Le scarabée d’or
• Le canard au ballon
• Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall
• Manuscrit trouvé dans une bouteille
• Une descente dans le Maelstrom
• La vérité sur le cas M. Valdemar
• Révélation magnétique
• Les souvenirs de M. Auguste Bedloe
• Morella
• Ligeia
• Metzengerstein

L’auteur : Egdar Allan Poe est né à Boston au 19ème siècle et fut adopté après avoir perdu ses parents. Il était « surdoué», ce qui faisait de lui (selon les dires de ses pairs) un personnage orgueilleux, impertinent et insolent (notamment envers les figures d’autorité). Poe fut, dans un premier temps, critique littéraire pour le Southern Literary Messenger de Richmond. Sa participation contribua à augmenter le succès de ce journal et marqua la naissance de sa rivalité avec plusieurs auteurs (notamment Nathaniel Hawthrone ou encore Russel Lowell).
Sa mort, à l’âge de 40 ans, fut aussi teintée de mystère que l’étaient ses œuvres puisque les causes de son décès n’ont pu être déterminées et ont été attribuées tour à tour à l’alcool, la drogue, le choléra, la rage, une maladie cardiaque, une congestion cérébrale …
L’influence de Poe fut considérable sur ses contemporains comme sur ses successeurs puisqu’il est considéré comme l’inventeur du style « policier » et de la « science-fiction ». Il inspira de grands noms (entre autres : Jules Verne, Herbert George Wells, Charles Baudelaire, Stéphane Mallarmé).

Pour en savoir plus : le livre contient deux préfaces successives de Julio Cortazar et Charles Baudelaire qui sont très instructives.
Le synopsis : « Voilà une femme étranglée par la force des mains, et introduite dans une cheminée, la tête en bas. Des assassins ordinaires n’emploient pas de pareils procédés pour tuer. Encore moins cachent-ils ainsi les cadavres de leurs victimes. Dans cette façon de fourrer le corps dans la cheminée, vous admettrez qu’il y a quelque chose d’excessif et de bizarre, -quelque chose d’absolument inconciliable avec tout ce que nous connaissons en général des actions humaines, même en supposant que les auteurs fussent les plus pervertis des hommes. »
Mon avis : Un avis assez mitigé. J’ai énormément apprécié certaines des nouvelles de ce livre (ainsi que d’autres lues auparavant et notamment « Le cœur révélateur » qui m’a fait forte impression), tandis que d’autres m’ont laissé de marbre.
Mes nouvelles préférées dans cette compilation sont : « Double assassinat dans la rue Morgue », « La lettre volée », « Le scarabée d’or », « Une descente dans le Maelstrom » et « Ligeia ».
Les trois premières sont basées sur le thème de l’enquête policière. Le point commun : un des personnages possède un incroyable sens de l’observation et de la déduction, ce qui lui permet de résoudre des mystères a priori insolvables. On note une forte ressemblance avec les histoires de Sherlock Holmes d’Arthur Conan Doyle qui a peut-être lu les nouvelles de Poe. Il est donc amusant d’essayer de se prononcer sur l’enquête et de constater, à la fin, qu’on avait tout faux.
Les deux dernières « Une descente dans le Maelstrom » et « Ligeia » sont plus axées phénomènes fantastiques. Poe retranscrit avec talent une ambiance mystérieuse propice à la mélancolie des personnages et aux événements un peu étranges qui s’en suivent.
J’ai été particulièrement étonnée par le style moderne employé par l’auteur dans ces cinq nouvelles, ce qui les rend aisées à lire.

Le hic : Les autres nouvelles ne m’ont pas touchées, c’est le moins que l’on puisse dire. Certaines font étalage de la science (incroyable) de l’auteur et n’apportent pas grand chose à part une quantité impressionnante de détails techniques ou discussions métaphysiques. J’ai même passé « Révélation magnétique » tant elle m’a ennuyé.

En bref : J’ai été contente de découvrir un peu plus de l’univers d’Allan Poe et je lirai volontiers d’autres nouvelles de l’auteur dans un registre policier ou fantastique. Le mieux serait, selon moi, de constituer soi-même une petite anthologie pour y avoir ses histoires préférées.

 

IMG_20151108_162758

Le livre : demain est un autre jour (pour le commander)

L’auteure : Lori Nelson Spielman est une auteure américaine. Life coach et enseignante de profession, « demain est un autre jour » est son premier livre. Elle a depuis écrit « un doux pardon ». La talentueuse écrivaine ne compte pas s’arrêter là, car elle travaille déjà sur son prochain roman.
« Demain est un autre jour » a été un énorme succès : traduit dans plus de 30 pays et il sera probablement adapté au cinéma !
Pour la suivre : http://lorinelsonspielman.com

Le synopsis : « À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu’elle va hériter de l’empire de cosmétique familial. Mais, à sa grande surprise, elle ne reçoit qu’un vieux papier jauni et chiffonné : la liste des choses qu’elle voulait vivre, rédigée lorsqu’elle avait 14 ans. Pour toucher sa part d’héritage, elle aura un an pour réaliser tous les objectifs de cette life list… Mais la Brett d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec la jeune fille de l’époque. Enseigner ? Elle n’a aucune envie d’abandonner son salaire confortable pour batailler avec des enfants rebelles. Un bébé ? Andrew, son petit ami avocat, n’en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s’y prêtent guère. Tomber amoureuse ? C’est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que…
Malgré tout, Brett va devoir quitter sa cage dorée pour tenter de relever le défi. Et elle est bien loin d’imaginer ce qui l’attend. »

Mon avis : un livre assez girly que j’ai lu très vite : rafraîchissant et plein d’espoir. On se sent impliqué par les objectifs de Brett. On tremble pour elle au début, puis on la soutient « à fond les ballons » à la fin. L’objectif de l’auteure était probablement de nous dire de ne rien lâcher dans la vie, même lorsque la situation semble sans issue, le bonheur se mérite et il faut le vouloir. Objectif accompli selon moi, une petite leçon de morale qui nous laisse pensifs sur nos propres choix.

Le hic : Le phénomène « life list » a été vu et revu dans les films ces dernières années (et ce n’est pas fini car la fox a acheté les droits d’adaptation de ce livre). Il y a des passages un peu mielleux et attendus. Toutefois, d’autres événements de l’histoire sortent des sentiers battus et s’éloignent des comédies-romantiques traditionnelles. J’ai trouvé ça plus réaliste et donc bien vu de la part de l’auteure qui nous laisse un petit suspense.

En bref : J’ai été plongée dans les pages de cette histoire pendant plusieurs jours et j’ai apprécié la parenthèse. Définitivement un livre à prêter à quelqu’un qui perd un peu pied.

 

IMG_20151112_130535

Le livre : le fantôme de Lady Margaret (pour le commander)

L’ouvrage contient le roman « le fantôme de Lady Margaret » ainsi que plusieurs nouvelles :

  • « Terreur dans le campus »
  • « Un jour de chance »
  • « L’une pour l’autre »
  • « L’ange perdu »

L’auteure : Mary Higgins Clark est une écrivaine américaine (d’origine irlandaise) de 87 ans, connue pour ses nombreux romans noirs à succès. Elle fut secrétaire et hôtesse de l’air avant de se consacrer pleinement à l’écriture après la mort de son mari. Sa toute première nouvelle « Passager clandestin » date de 1956, tandis que son premier policier « La maison du guet » date de 1975. Depuis, pas moins de 42 romans tous couronnés de succès!!! Autant dire que M.H.C est productive !

Pour la suivre : http://www.maryhigginsclark.com/

Le synopsis : « Quel rapport peut-il y avoir entre les attentats qui ensanglantent Londres et visent la famille royale, et les recherches d’une jeune historienne sur la terrible Lady Margaret, décapitée au XVIIe siècle ? La vengeance peut-être. Ou l’hypnose ?
Le surnaturel, pour des sœurs jumelles aux prises avec un psychopathe ; la passion meurtrière d’un jeune homme pour son ancien professeur ; amour, mort et loterie pour les deux amis de «Jour de chance» »

Mon avis : J’ai été un peu perturbée par la forme du livre : un mini roman accompagné de plusieurs nouvelles. J’ai apprécié la lecture de l’histoire principale « Le fantôme de Lady Margaret » car l’histoire change des codes classiques du polar : fantastique et faits historiques viennent ajouter leur grain de sel. Dans un premier temps, l’auteure nous emmène dans le passé (à l’époque des révolutions anglaises contre Charles I) par bonds intempestifs, puis au fur et à mesure de l’intrigue, passé et présent se mêlent. J’ai trouvé la démarche originale.

Le hic : selon moi des notions historiques sont un plus pour pleinement profiter du récit, sans avoir besoin de mettre le nez dans des bouquins d’histoire ou faire des frises chronologiques. Il est bien d’avoir, au moins, une idée approximative: qui était au pouvoir à cette époque ? Quelles étaient les revendications des opposants ? Que s’est-il passé par la suite ?
J’ai été un peu frustrée par le fait que l’auteure ne nous explique pas davantage la situation (de façon romancée). Une fois plongée dans l’histoire je n’avais pas envie d’interrompre ma lecture pour chercher de mon côté donc j’ai fait l’impasse.
J’ai également moyennement apprécié la fin très abrupte de l’histoire qui nous laisse pantois certes, mais sur notre faim également.

Concernant les autres petites nouvelles : je les ai trouvé agréables et distrayantes, mais à la fin un peu similaires les unes avec les autres. J’aurai préféré que l’histoire de Lady Margaret soit plus développée au détriment des historiettes.

En bref : une lecture agréable mais qui m’a laissé une impression assez partagée. Pas mon coup de cœur.

Et vous qu’avez-vous lu au mois d’octobre? 

 

Crédit photos : Samsha Tavernier

10 commentaires Ajouter un commentaire

  1. J’ai lu les deux premiers… Mais pas le Mary Higgins Clark que je n’apprécie pas !

    Aimé par 1 personne

    1. As-tu aimé les deux premiers?

      J'aime

  2. Je n’ai lu que Demain est un autre jour de tes 3 livres et je suis entièrement d’accord avec toi ! C’est léger, parfois avec un peu trop de bons sentiments mais c’est une très agréable lecture 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Christine dit :

    Une sélection engageante.Je me laisserai bien tentée par « demain est un autre jour ».

    Aimé par 1 personne

  4. Ta chronique sur Poe est super complète! Je ne savais pas qu’il était surdoué, ceci expliquant cela je comprend mieux les étalages d’explications scientifiques sans fin ^^ J’ai prévu de lire les nouvelles histoires extraordinaires, qui sont plus axées sur le fantastique, j’espère que j’accrocherai plus qu’avec les histoires extraordinaires ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Ah tu me donnera ton avis alors! J’aimerai bien découvrir d’autres histoires de cet auteur 😉 Est-ce que tu as vu le film librement inspiré de sa vie? Il est pas mal du tout!! https://www.youtube.com/watch?v=b0FvmZDZS7M

      J'aime

      1. Ok pas de soucis tu verra surement passer la chronique un jour (peut-être pas tout de suite ^^). Non je ne connaissais pas du tout, merci pour le conseil =D !

        Aimé par 1 personne

      2. ça me fait plaisir! J’avais beaucoup aimé ce film et je pense qu’après avoir lu les histoires ça prend encore une autre dimension 😉

        Aimé par 1 personne

      3. Oui j’ai regardé la bande annonce, et rien qu’avec ça je me suis dit « ah tiens, ça ça vient de là, etc » ^^

        J'aime

  5. Imagimarion dit :

    Ah ben oui voilà, je suis tout à fait d’accord avec toi sur le « hic » 🙂
    Et je te rejoins sur tout ce que tu dis. C’est un livre à lire pour avoir une jolie histoire qui remonte un peu le moral !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s