Cheveux aux vents, tome 2 – Les indomptées – Garance Solveg

Je remercie une nouvelle fois Garance Solveg qui a eu la gentillesse de me faire parvenir le second tome de « Cheveux aux vents » (je vous parlais du premier tome de cette saga féministe ici).

J’ai été ravie de retrouver les personnages découverts dans le premier opus et d’avoir le fin mot de cette histoire.

Le livre : « Cheveux aux vents – Tome 2 – Les indomptées » (ici)

Crédit photo : L&T

L’autrice : Garance Solveg est une romancière française. Elle partage son temps entre sa famille, sa passion pour l’écriture et son activité de juriste. « Cheveux aux vents, tome 1 – Les échappées » est son premier roman. Pour la suivre c’est ici et ici !

Le résumé : « Sept ans ont passé depuis le lynchage des femmes de Staven. Salomé n’a rien oublié, rien pardonné. Épaulée par Sorani et Shayn, ses avocats, elle s’est juré d’obtenir la condamnation de ses agresseurs. Elle s’apprête à témoigner contre eux. Seule. Les autres femmes ont renoncé, rejetées par leurs propres familles, terrorisées par les menaces de représailles. Alma elle-même a tourné le dos à un passé innommable et ne vit plus que dans l’ombre de son mari. La loi du silence règne à Staven et le redoutable Seht, devenu l’homme de pouvoir de la ville, bénéficie de mystérieuses protections. À la veille du procès, le combat paraît perdu d’avance… Mais celles que l’on croit brisées pourraient bien faire preuve d’une force insoupçonnée. Descente aux enfers puis renaissance, le deuxième volet de Cheveux aux vents est un livre bouleversant sur l’amour et la mort, la justice et la vengeance, la déchéance et la rédemption ».

Mon avis : Dans ce second tome, nous retrouvons Salomé et Alma sept ans après la tragédie dont elles ont été les victimes à Staven men Haagert. Cet évènement les a, naturellement, brisées et a complètement changé leur vie. Toutes deux ont, toutefois, pris des chemins radicalement différents.

Salomé est habitée par un sentiment de rage et de vengeance qui la pousse à obtenir justice pour Maïdann et Thaïs, mais également pour elle et – indirectement – pour sa fille. Elle engage donc une avocate réputée de Wilmin City, Maître Aken, pour faire appel du premier jugement qui a condamné quelques uns des hommes responsables du lynchage à des peines risibles. Salomé espère que ce second procès ne sera pas un bis repetita et que les femmes pourront enfin faire entendre leurs voix et leur histoire.

Le problème c’est que seule Salomé semble avoir la force de revivre ce procès et de témoigner. Les autres ne veulent plus remettre les pieds dans un tribunal, leur première expérience ayant été ressentie comme un piètre simulacre de justice.

Salomé tente alors de reprendre contact avec Alma et de la convaincre de l’aider. Mais Alma s’est prétendument reconstruite dans une toute autre vie. Mariée à un brillant universitaire, elle se complait dans une vie tranquille de femme au foyer et a barricadé cette partie de sa mémoire. Elle refoule ce trauma dont elle ne veut parler à personne. Elle finira toutefois par se demander si la véritable reconstruction ne nécessite pas rouvrir les plaies encore à vifs pour leur laisser enfin une chance de cicatriser. Ce procès pourrait être une bonne occasion…

En parallèle, on suit les investigations de Maître Aken, l’avocate principale en charge des intérêts des parties civiles, et de son collaborateur. Seul homme de ce côté du prétoire, ce dernier va d’ailleurs avoir du mal à se sentir légitime et il va devoir gagner sa place aux côtés de ces femmes qui ont tant souffert entre les mains des hommes. Son évolution est d’ailleurs intéressante…

J’ai bien accroché avec cette seconde partie de l’histoire de ces femmes courageuses. La psychologie des personnages et plus travaillée et j’ai donc trouvé plus facile de m’y attacher. Il était également agréable de trouver plus de nuances chez quelques uns des personnages masculins et, pour les autres, je dois avouer qu’il était particulièrement jouissif de les voir enfin un peu payer pour leurs abominations.

Encore une fois, on trouve ce contraste entre ce pays fictionnel, situé au coeur d’une situation géopolitique connue, et les autres pays qui existent bel et bien, mais cela m’a beaucoup moins dérangé que lors de ma découverte du premier tome (soit, je suis passée outre en raison de l’histoire plus nuancée, soit je me suis habituée…)

De manière générale, j’ai trouvé ce deuxième tome bien écrit et plus « mature ». Je prenais, chaque soir, beaucoup de plaisir à le retrouver (même si certaines scènes du procès se sont avérées éprouvantes tant ce que ces femmes ont vécu est épouvantable : ces dernières sont considérées comme des moins que rien en raison de leur genre, ce qui ne peut que me révolter).

En bref : J’ai passé un très bon moment grâce à Garance Solveg et son histoire, à la fois cruelle, belle et nécessaire. Elle nous rappelle que la lutte pour l’égalité et les droits des femmes est loin d’être terminée. C’est un combat de chaque instant qui coûte la vie à de nombreuses personnes de part le monde et qui reste fondamental. Une histoire que je recommande donc à ceux qui veulent et/ou doivent s’indigner !

Vous êtes tentés par la découverte de cette saga ? Avez-vous d’autres recommandations littéraires « féministes » à me donner ?

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Crisanasam dit :

    Merci pour cet article. Je découvre l’auteur et je suis très tentée de lire cette saga féministe qui touche du doigt toutes les difficultés, les obstacles, les violences que les femmes rencontrent au travers du temps et de par le monde. 43 féminicides en France cette année…..

    Aimé par 1 personne

    1. L&T dit :

      Oui c’est un nombre qu’il est bien triste de rappeler… En effet, les violences faites aux femmes est un sujet qui reste malheureusement d’actualité de part le monde. Cette saga est révoltante mais elle abrite également un beau message autour de la résilience et de la sororité… J’espère qu’elle te plaira !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.