Colorful Dublin…

Chose promise, chose due, voici enfin mon article sur Dublin. Ce fût le dernier voyage de 2021 (et le premier hors de France) et j’espère qu’il sera suivi par de nombreuses autres destinataires en 2022.

L’Irlande était sur ma liste depuis un long moment déjà et si j’aurais adoré explorer ses magnifiques paysages sauvages et verdoyants, c’est finalement par sa capitale que je commence ma découverte du pays. En effet, un de mes amis ayant récemment emménagé là-bas, une partie de notre groupe a souhaité lui rendre visite pour célébrer le nouvel an ensemble.

Nous avions réservé un hébergement pour quatre au sein du quartier de Smithfields et y avons apprécié notre séjour ; l’appartement étant spacieux, lumineux, équipés de deux chambres doubles et deux salles d’eau et surtout proche de l’hypercentre (une quinzaine de minutes à pied). Je vous glisse le lien de l’appartement ici.

La période des fêtes de fin d’année n’est, selon moi, pas la meilleure pour visiter Dublin, pas mal de lieux étant fermés, y compris l’incontournable campus de Trinity College et sa superbe bibliothèque (qui ressemble à celle de Poudlard) que je rêve de visiter depuis des années. J’étais donc assez déçue de ne pas pouvoir m’y rendre. Je retournerai toutefois à Dublin ce printemps (je croise les doigts) pour pouvoir visiter les endroits que je n’ai pas eu l’occasion de voir lors de ce premier séjour (j’ai nommé le Trinity College, la National Library, Stephen’s green, Phoenix parc et le jardin botanique).

Autre petit conseil pour planifier votre séjour à Dublin, pensez à réserver les lieux de restauration (si ce n’est pas encore très intégré dans la culture française, c’est, en revanche, très anglo-saxon de réserver à l’avance. Le conseil s’applique également pour Londres), sinon vous avez des chances de finir dans un pub, ce qui est, certes sympa pour découvrir l’ambiance Dublinoise, mais moins pour la gastronomie. Je vous recommande donc le site Opentable (ici) que je n’ai utilisé que le dernier jour et qui répertorie un certain nombre d’établissements ouverts et encore réservables pour le jour de votre choix.

*** Jour 1 ***

Nous arrivons à Dublin en début d’après-midi et décidons donc d’aller déjeuner avant de faire un premier tour dans la ville. J’avais repéré le pub « Merchant’s Arch and Restaurant » qui vaut le coup d’oeil pour sa déco avec son bar en zinc chargé de bouteilles de whisky et son très bel escalier en colimaçon. Parfait pour une pinte de Guinness. Nous avons opté pour les burgers (rien d’extraordinaire mais ça fait l’affaire pour un late lunch).

Merchant ‘s Arch and Restaurant, 48-49 Wellington Quay, Temple Bar

Après cette pause revigorante, nous filons au coeur du quartier le plus emblématique de Dublin, savoir « Temple Bar ». Le plus célèbre pub de la ville porte le nom du quartier dont il est l’épicentre.

La nuit est déjà tombée, mais j’apprécie l’ambiance avec les lumières de Noël qui se mêlent aux enseignes au néon des nombreux pubs alentours. On sent que les irlandais aiment faire la fête (ambiance que ne ne vivrons toutefois que partiellement en raison d’un couvre-feu à 20 heures en plein ras-de-marrée « Omicron »).

Quelques enseignes de vinyles, des friperies, des devantures de librairies qui semblent bien fournies… Il faut se balader dans les petites rues du quartier et se laisser porter.

Côté pubs, je vous conseille bien évidemment de prendre une pinte au Temple Bar. C’est touristique mais l’ambiance est vraiment au rendez-vous avec de la live music (c’est le pub que j’ai préféré parmi les plusieurs testés). Juste à côté, il y a également une cave à whisky bien plus tranquille pour déguster une autre spécialité irlandaise. Le lieu communique avec le Temple Bar par une petite porte dérobée. C’est donc l’opportunité d’y faire un tour (sans faire la queue) pour voir quelle est l’ambiance du plus célèbre pub de Dublin.

Enfin, je vous conseille de faire un petit détour par le Stephen’s green shopping centre situé dans Grafton Street pour son architecture avec sa grande verrière. Assurément un bon spot photo.

*** Jour 2 ***

On commence la journée en se rendant à pied (vu le beau temps) au Guinness Storehouse, un incontournable de Dublin. La Guinness étant LA bière irlandaise par excellence.

La visite est bien conçue et ludique et même si on est pas un amateur de bières (comme moi), il est intéressant de découvrir le process de fabrication qui fait de la Guinness une bière si particulière et d’en apprendre plus sur l’histoire de la famille Guinness.

Vidéos, petit parcours olfactif, photocall, tout est fait pour que la visite soit distrayante. Elle se termine au Gravity bar qui offre une vue sur une partie de la ville avec dégustation gratuite d’une des bières Guinness.

Guinness Storehouse, St. James’s Gate, toutes les infos pratiques ici

Après la visite, on retourne dans le centre pour visiter la cathédrale gothique Christ Church qui date du moyen âge puisque sa construction débuta en 1038 sous les ordres du roi viking Sigtryggr Silkiskegg. L’originalité de cette cathédrale c’est son pont de pierre couvert qui relie l’édifice à la maison de Synode (et qui m’a rappelé ma visite d’Oxford il y a quelques années déjà).

Christ Church, Christchurch Pl, Wood Quay, toutes les infos pratiques ici

La visite reste intéressante et il y a quelques belles pièces à voir au sein de la cathédrale, mais l’intérieur est globalement un peu décevant car assez vide.

Si vous ne deviez donc visiter qu’un monument religieux, je vous conseille plutôt de vous rendre à la Cathédrale Saint-Patrick, à quelques minutes à pied. Il s’agit également d’un édifice datant du moyen-âge, bâti au 13ème siècle par les Normands. J’ai préféré l’explorer notamment pour son choeur décoré de drapeaux rongés par le temps, d’étendards ornés des armoiries des chevaliers de Saint-Patrick et de heaumes qui nous plongent dans l’ambiance médiévale.

Cathédrale Saint-Patrick, St Patrick’s Close, toutes les infos pratiques ici

Lorsque nous terminons la visite, la plupart des boutiques, pubs et restaurants ferment leurs portes, nous décidons tout de même de profiter de la nuit tombée pour nous rendre dans le quartier en pleine expansion de Docklands qui se pare de ses plus beaux atours lumineux une fois le soleil couché. On passe donc sur le Millenium Bridge (illuminé par des arches multicolores pour les fêtes) pour se rendre jusqu’au Samuel Beckett Bridge (dont la forme est inspirée par celle d’une harpe irlandaise, ce dont on se rend mieux compte en plein jour).

*** Jour 3 ***

Première journée hivernale et pluvieuse sur Dublin. Mais qui dit pluie dit brunch et musée.

J’avais repéré un restaurant qui me tentait bien juste à côté de notre logement : WUFF (ici), lequel a rouvert pile pour notre visite (good for us !) Il s’agit d’une très bonne adresse et nous nous sommes régalés avec traditional Irish breakfast, oeufs bénédicte et crêpes. Nous n’avons même pas eu à attendre pour être installés (ça change des adresses parisiennes).

C’est donc en roulant que nous nous rendons à la National Gallery of Ireland. Une visite que j’ai également beaucoup apprécié. Nous avons opté uniquement pour la découverte de l’exposition permanente qui est déjà assez conséquente.

On fini par un petit détour à la boutique/librairie du musée qui est bien fournie, histoire de se ramener un petit souvenir du voyage.

National Gallery of Ireland, Merrion Square W, toutes les infos pratiques ici

*** Jour 4 ***

Dernière journée complète à Dublin et nous avons la chance de voir le soleil faire son retour. Nous en profitons pour nous rendre dans la petite ville portuaire de Howth, à environ 30 minutes de Dublin (il suffit de se rendre à la gare de Tara Station et d’y acheter un aller/retour sur les machines automatiques pour quelques euros).

Ce village de pêcheurs (devenu assez touristique) est très agréable. Rendez vous sur le petit port pour profiter de la vue et des nombreux restaurants de poissons et pubs. Apparemment, il est parfois possible d’observer des phoques depuis le port (malheureusement ce ne fût pas notre cas).

Une autre promenade vous attend si vous souhaitez vous rendre sur les falaises (il faut marcher un peu mais ça fait tellement de bien de prendre un bon bol d’air frais). Munissez-vous d’une paire de baskets et d’un bonnet car il faut prévoir un peu de vent au sommet.

On redescend en passant par la petite ville aux portes colorées et on finit la journée avec une pause chocolat chaud/viennoiserie au Howth Market pour prolonger la parenthèse de sérénité et s’échanger nos bonnes résolutions pour l’année à venir (et oui nous sommes déjà le 31 décembre). Puis, on rentre sur Dublin pour se préparer pour la soirée du nouvel an.

*** Jour 5 ***

Dernier jour pour profiter de la capitale irlandaise. Notre vol ayant été retardé, nous grappillons un peu plus de temps, d’autant que la météo est superbe en ce premier jour de 2022.

Presque tout est fermé en ce jour férié et les rues sont calmes et paisibles. On part faire une petite promenade dans les ruelles vides avant d’aller déjeuner chez Drury Buildings (ici), une adresse que j’ai découverte grâce à OpenTable, le fameux site dont je vous parlais en début d’article.

Je vous recommande cette adresse que j’ai bien apprécié (on commande un assortiment de plats à partager pour un moment convivial dans un lieu à la déco chaleureuse et agréable).

Un dernier tour dans le quartier phare de Temple Bar et c’est déjà le moment de filer à l’aéroport pour retrouver nos vies parisiennes.

Ces cinq jours d’ailleurs m’ont fait beaucoup de bien et si je dois avouer que Dublin n’est pas une ville coup de coeur, j’ai tout de même passé un très bon moment et je suis contente de l’avoir découverte. La preuve, je planifie déjà un week-end aux beaux jours pour me rattraper de quelques loupés niveau organisation. Je vous reparlerai donc de Dublin prochainement.

Vous vous y êtes déjà rendus ? N’hésitez pas à partager vos bons plans pour mon futur séjour !

Crédit photos : L&T

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Crisanam dit :

    Tes photos sont vraiment très belles et me donnent trop l’envie de découvrir cette ville. Je partirai bien en voyage avec toi au printemps pour cette jolie destination.

    Aimé par 1 personne

    1. L&T dit :

      C’est gentil merci !! Je suis contente que cet article découverte te plaise et te donne envie d’aller parcourir les rues dublinoises à mes côtés !

      J’aime

    1. L&T dit :

      Merci !! 🙂

      J’aime

  2. argone dit :

    merci de partager avec nous ton voyage à Dublin, ça me rappelle quelques souvenirs, mais ça date …. et on n’était pas restés très longtemps. J’aimerais beaucoup y retourner, pour visiter Guinness et voir le street art, entre autres !

    Aimé par 1 personne

    1. L&T dit :

      Avec grand plaisir, je suis contente que cette petite visite virtuelle te donne envie d’y retourner. J’espère que ce projet se concrétisera (aux beaux jours peut-être pour en profiter encore plus!)

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.