Ce soir, on regardera les étoiles – Alì Ehsani

J’ai découvert ce livre dans le cadre du Cercle des lecteurs Belfond auquel j’ai participé pour la première fois hier. Un grand merci à Carine des Éditions Belfond pour m’y avoir convié!

Le livre : « Ce soir, on regardera les étoiles »

_20180305_075455

Crédit photo : Cosmic Sam

L’auteur : Alì Ehsani est un jeune auteur afghan de 29 ans. Né à Kaboul, il a dû fuir l’Afghanistan à 9 ans après la mort de ses parents. C’est cet exil à travers le Moyen-Orient et l’Europe qu’il raconte dans « Ce soir, on regardera les étoiles », son premier livre coécrit avec Francesco Casolo : un professeur d’Histoire du cinéma et un réalisateur. Diplômé en droit, il vit aujourd’hui en Italie où il s’investit auprès des écoles pour sensibiliser les élèves au parcours des migrants.

Le résumé : « Des bombardements de Kaboul aux mirages des côtes italiennes, la leçon de vie pleine d’humanité d’un enfant déterminé à faire bouger les frontières d’un monde à la dérive. Bouleversant. La guerre, c’est le quotidien d’Alì, huit ans. Les rues de Kaboul englouties sous les tirs de mortier, les terrains de foot improvisés au milieu des décombres, le petit garçon est habitué. Mais un soir, au retour de l’école, c’est sa maison qui a disparu et, avec elle, ses parents. Sans famille ni argent, Alì et son grand-frère Mohammed prennent la route. Direction l’Iran, la Turquie, la Méditerranée, d’autres rives, à la recherche d’autres étoiles sous lesquelles trouver refuge. Cinq ans plus tard, Alì est devenu un adolescent. Un gamin de treize ans cramponné au châssis d’un poids lourd en partance pour l’Italie. Un jeune homme épuisé, qui rassemble ses forces pour fuir, toujours plus loin. Seul. Car Mohammed, son grand frère, son héros, s’est égaré en chemin… Qu’est-il arrivé ? Les deux garçons pourront-ils jamais tenir leur promesse d’être réunis, libres et heureux, sous les étoiles ? »

Mon avis : J’ai immédiatement accroché sur le résumé et j’étais curieuse de découvrir l’histoire d’Alì Ehsani. En effet, il s’agit d’un roman autobiographique dans lequel l’auteur nous raconte son enfance à Kaboul (marquée par les clivages ethniques, les bombes et la charria des Talibans – ces hommes en noir arborant Kalachnikov et matraques, qu’Ali ne comprend pas – ), puis son difficile exil vers l’Europe.

Par la force des choses, il va devoir tout laisser derrière lui et fuir son pays ravagé avec son grand frère à la quête d’un monde meilleur. S’en suit dès lors un véritable parcours du combattant sur les routes et les mers, de Kaboul à Rome, qui va se prolonger sur de nombreuses années et voler l’innocence d’Alì.

Au cours de cet exil, Alì nous dresse le portrait de la communauté Afghane, pleine de solidarité et d’entraide : touche de lumière et d’espoir au coeur de cette sombre réalité.

Avec ce roman, Alì Ehsani rend également un très bel hommage à son grand frère Mohammed, un personnage hors du commun qui prend en charge ses responsabilités avec beaucoup de courage et devient le guide et le protecteur d’Alì. Il essaye de garder espoir pour son petit frère et lui, tout en s’acharnant à préserver l’innocence et l’insouciance d’enfant d’Alì.

J’ai adoré ce roman qui m’a beaucoup touché. La plume d’Alì Ehsani est sincère, dépourvue de fioritures littéraires : comme s’il nous écrivait une longue lettre chargée de souvenirs (les bons comme les mauvais).

Le fait que cette histoire soit racontée du point de vue d’un enfant avec des mots simples et une conception pure et naïve contraste fortement avec les drames vécus par ces réfugiés politiques, ces migrants économiques qui souhaitent simplement un avenir et une chance qui tarde à venir.

Cette histoire m’a souvent émue aux larmes et m’a permis d’ouvrir les yeux sur ces personnes qui vivent l’enfer et que l’on croise chaque jour sans vraiment les voir. Elle m’a donné envie de faire bouger les choses et d’en parler autour de moi.

En bref : un joli coup de coeur et un livre à mettre entre toutes les mains!

Le  + : Un court métrage réalisé par le co-auteur de ce livre, Francesco Casolo, va peut-être voir le jour. Il traitera d’une scène particulièrement émouvante du roman. Espérons que ce projet aboutisse!

Vous en avez entendu parler? Vous avez envie de le découvrir? 

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Crisanasam dit :

    Le titre de ce livre est déjà très engageant et ta chronique très intéressante. Merci pour cette nouvelle dècouverte.

    Aimé par 1 personne

    1. Cosmic Sam dit :

      Je suis très contente de te faire découvrir ce roman émouvant!

      J'aime

  2. Ce livre a l’air vraiment intéressant bien que très dur…

    Aimé par 1 personne

    1. Cosmic Sam dit :

      Oui mais pas trop de pathos, ce qui est agréable. Les choses sont racontées assez simplement, du point de vue d’un enfant. La réalité est souvent plus dure que les mots et elles se lit entre les lignes.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.