Les détectives du Yorkshire, T1 : Rendez-vous avec le crime – Julia Chapman

Cela fait un bout de temps que je voulais me mettre au « cosy mystery » et tout particulièrement à la saga des « Détectives du Yorkshire », dont le premier tome est sorti il y a déjà trois ans. C’est en apercevant, à de multiples reprises, cette série littéraire sur Instagram (sur le « bookstagram » pour être plus précise) que j’ai eu envie de découvrir ce premier tome avec sa jolie couverture, son cadre so British et son enquête policière.

Je n’avais plus d’excuse lorsque j’ai déniché « Rendez-vous avec le crime », pour une bouchée de pain, dans une librairie d’occasion à Dinan lors de mon second séjour en Bretagne (les deux voyages sont d’ailleurs à retrouver ici), un lieu de circonstance car c’est dans un décor similaire à celui de Dinan que je me suis représentée cette histoire.

Un roman qui se lit avec une grande tasse d’Earl Grey et des scones beurre, confiture…

Le livre : « Les détectives du Yorkshire, T1 : rendez-vous avec le crime » (ici)

Crédit photo : L&T

L’autrice : Julia Chapman, de son vrai nom Julia Stagg, est une écrivaine britannique. Elle a exercé comme professeur d’anglais au Japon, en Australie, aux États-Unis et en France. En 2004, elle s’installe dans les Pyrénées françaises, en Ariège, où elle tiendra avec son mari une auberge-restaurant pendant près de six ans. Elle s’inspire de cette expérience pour écrire en 2009 le premier volume de sa série de romans « The Fogas Chronicles ». Plusieurs volumes livrent les intrigues des habitants du village de Fogas situé à la frontière entre la France et Andorre. Après son retour au nord de l’Angleterre dans le Yorkshire, elle prend le pseudonyme de Julia Chapman et se lance dans le roman policier et notamment dans la série « Les Détectives du Yorkshire ». Pour la suivre, c’est ici !

Le résumé : « Quand Samson O’Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d’un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l’informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n’est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson – et qu’elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne ! Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit… à l’agence de rencontres de Delilah ! »

Mon avis : Si je m’attendais, je l’avoue, à un coup de coeur (faute à trop de publicité peut-être ?) qui n’est pas arrivé, j’ai tout de même passé un agréable moment avec cette lecture « doudou » qui m’a inévitablement fait penser aux Agatha Christie de mon enfance (et à la plus récente série des Agatha Raisin).

L’intrigue se déroule à Bruncliffe une petite bourgade vallonnée du Yorkshire qui a des airs de bout du monde avec ses ruelles pavées et ses maisons au toit d’ardoise. Si la météo y est peu clémente, les couchers de soleil embrasent les falaises pour le plus grand plaisir des yeux (ou plutôt de l’imagination). Vous l’aurez compris, on tombe, avant tout, sous le charme des lieux (qui sont partie intégrante de l’histoire).

Les habitants de Bruncliffe se connaissent tous et c’est donc tout naturellement que les rumeurs vont bon train quand le ténébreux Samson O’Brien, qui a fui pour la capitale 14 ans plus tôt sans jamais donner de nouvelles, décide du jour au lendemain de revenir (en fanfare sur sa moto rouge pétante) s’installer à Bruncliffe pour fonder son agence de détective privé.

Autant dire que l’accueil qui lui est réservé n’est pas des plus chaleureux, d’autant plus que les habitants sont plutôt frustres ( à l’image de leur thé bien noir et amer) et portés sur la bagarre.

Ce sont les membres de la famille Metcalfe qui sont les plus énervés à la nouvelle de ce retour en raison d’un passé qui ne veut justement pas passer.

Parmi les Metcalfe, Delilah, la petite dernière, aujourd’hui trentenaire, a monté une agence de rencontres qui prend un peu l’eau suite à son propre divorce. Acculée par les prêts bancaires, elle va se résigner à louer une partie de ses locaux à Samson. Grand bien lui en a pris car son agence va vite se retrouver aux proies d’une terrible série de meurtres. Delilah et Samson devront alors unir leurs forces pour démasquer la ou les personnes qui se cachent derrière tout ça.

On se prend assez vite au jeu en se demandant qui peut bien s’attaquer aux clients de Delilah et quels sont les secrets qui ont poussé Samson à quitter la prestigieuse Metropolitan Police à Londres pour revenir dans la ville qui lui a laissé tant de mauvais souvenirs d’enfance.

Si certains personnages sont assez caricaturaux et l’intrigue est un peu cousue de fil blanc, je me suis tout de même attachée aux personnages.

Par ailleurs, cette histoire a l’avantage de faire du bien et de reposer l’esprit. J’ai apprécié y évoluer le temps de ma lecture : pénétrer dans la salle sombre et enfumée de « La Toison », le pub local qui embaume la bière et la tourte à la viande, suivre les derniers exploits du club de fléchettes, m’imaginer les muffins aux fruits de Lucy la douce propriétaire du café tendance de Bruncliffe.

Surtout, on a de cesse de se demander si Samson parviendra à regagner le coeur des habitants de la ville et plus particulièrement celui de Delilah (on sent évidemment l’histoire d’amour pointer le bout de son nez).

En bref : Malgré des défauts, le premier tome de cette saga est un livre léger qui fait du bien (et qui joue son rôle de « cosy mystery »). Je suis, en tout cas, bien tentée par la lecture du second tome pendant les vacances qui se profilent…

Vous avez lu cette saga de Julia Clapman ? Vous l’avez aimé ? Avez-vous d’autres « cosy mysteries » à me recommander ?

13 commentaires Ajouter un commentaire

  1. flyingelectra dit :

    je ne l’ai pas lu mais j’aime regarder l’adaptation télévisuelle d’Agatha Raisin
    je lis par une série anglaise (que je suis aussi à la télévision car adaptée) Meurtres au paradis – j’ai lu les livres après et j’aime beaucoup, ça me détend et j’ai eu la chance d’aller voir les lieux du tournage lors d’un séjour en Guadeloupe
    comme toi, je trouve cela reposant entre deux lectures parfois plus ardues 🙂

    Aimé par 2 personnes

    1. L&T dit :

      Moi aussi la série Agatha Raisin était un petit plaisir quand elle était diffusée à la télé. C’est frais, léger et on se prend bien au jeu et à l’intrigue policière ! J’ai également regardé quelques épisodes de Meurtres au paradis (essentiellement pendant les vacances). D’ailleurs je ne savais pas que cette série était également une adaptation ! en tout cas si tu aimes ce style, les aventures des détectives du Yorkshire devraient te plaire. Je vais d’ailleurs probablement commander le second tome pour les vacances 🙂

      J'aime

  2. travelingaddress dit :

    j’aime beaucoup ce type de livres donc je pense que je m’attendrais aussi au coup de coeur!

    Aimé par 1 personne

    1. L&T dit :

      Il faudra que tu me dises si tu as aimé ! Ce ne fût pas un gros coup de coeur pour moi car le style est un peu simple et le premier tome introduit les personnages et le cadre mais j’ai tout de même hâte de me plonger dans la suite des enquêtes de Samson et Delilah !!

      J'aime

  3. J’ai lu le premier tome il y a quelques mois. J’ai trouvé l’intrigue plaisante, mais l’introduction aux personnages principaux un peu longue. Je pense que le tome 2 me plaira davantage, car les bases relationnelles sont déjà posées. En attendant, j’aime beaucoup ce genre, et ces romans sont toujours un bon moment de lecture pour moi.

    Aimé par 1 personne

    1. L&T dit :

      Je suis d’accord avec toi, le premier tome a une visée introductive. Je pense, en effet, que le second tome sera plus dynamique. J’avoue avoir assez hâte de le découvrir.

      J'aime

  4. rp 1989 dit :

    J’ai bien envie aussi de me mettre au cosy mystery pendant l’été :).

    Aimé par 1 personne

    1. L&T dit :

      L’été est une bonne période pour des lectures plus « détente » (ou l’automne lors d’une journée pluvieuse à la maison, sous le plaid avec tasse de thé et part de gâteau gourmand) Tu me diras si tu as passé le pas ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  5. J’ai lu beaucoup de séries de cosy crime maintenant mais toujours pas celle-là. J’hésite à me lancer, mais je suis frustrée d’avance à l’idée de ne pas pouvoir continuer toutes les séries !

    Aimé par 1 personne

    1. L&T dit :

      Haha c’est vrai qu’il y en a beaucoup ! Je n’en lis pas souvent donc je ne peux pas vraiment te dire si elle est meilleure que les autres mais je me suis bien laissée prendre en ce qui me concerne… D’ailleurs toi qui a un peu plus l’habitude, laquelle est, selon toi, la meilleure série de cosy mystery ?

      Aimé par 1 personne

      1. Je n’ai lu que des premiers tomes dans la plupart des cas donc c’est difficile de juger, mais j’ai eu un vrai coup de coeur pour Les Dames de Marlow enquêtent !

        Aimé par 1 personne

      2. L&T dit :

        Ah cette saga est dans ma liste ! J’ai bien envie de la commencer aussi ! C’est vrai que le problème des séries c’est que ça prend pas mal de temps (et ça allonge considérablement la PAL haha)

        Aimé par 1 personne

      3. Ca fait mal à la PAL et au budget haha

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.